Des barres chocolatées emballées vite et bien par Rexroth IndraMotion MLC

Des barres chocolatées emballées vite et bien par Rexroth IndraMotion MLC

Trois robots Delta pilotés par une seule commande de mouvement Rexroth IndraMotion MLC pour le système d’emballage de Cama. Les bénéfices client : –       Répartition intelligente de la charge entre les robots –       Vitesse élevée du système –       Faible encombrement de l’installation –       Gain économique   Pratique et parfois de conception complexe, un emballage met un produit en valeur tout en le protégeant. Rares sont les consommateurs qui se demandent comment ont été emballés les produits qu’ils mettent dans leur chariot. Il s’agit pourtant d’un processus extrêmement intéressant, qui incite les fabricants de machines concernés à innover en permanence. C’est une véritable course au progrès où les dérapages sont interdits, compte tenu de la fragilité de produits tels que des barres chocolatées. Un réel défi pour les applications « pick and place » et les techniques de commande qu’elles impliquent. Jusqu’à 300 produits/min par robot Grâce aux robots Delta, le chocolat, sous toutes ses formes, est manipulé avec soin afin de ne subir ni déformations ni marques au moment de son emballage. Extrêmement précis et rapides, ces robots sont capables de saisir rapidement des objets sans interrompre le flux de production. La société Cama, dont le siège social est situé dans la […]

Sur le même sujet

Trois robots Delta pilotés par une seule commande de mouvement Rexroth IndraMotion MLC pour le système d’emballage de Cama.


Les bénéfices client :

–       Répartition intelligente de la charge entre les robots

–       Vitesse élevée du système

–       Faible encombrement de l’installation

–       Gain économique

 

Pratique et parfois de conception complexe, un emballage met un produit en valeur tout en le protégeant. Rares sont les consommateurs qui se demandent comment ont été emballés les produits qu’ils mettent dans leur chariot. Il s’agit pourtant d’un processus extrêmement intéressant, qui incite les fabricants de machines concernés à innover en permanence. C’est une véritable course au progrès où les dérapages sont interdits, compte tenu de la fragilité de produits tels que des barres chocolatées. Un réel défi pour les applications « pick and place » et les techniques de commande qu’elles impliquent.

Jusqu’à 300 produits/min par robot

Grâce aux robots Delta, le chocolat, sous toutes ses formes, est manipulé avec soin afin de ne subir ni déformations ni marques au moment de son emballage. Extrêmement précis et rapides, ces robots sont capables de saisir rapidement des objets sans interrompre le flux de production. La société Cama, dont le siège social est situé dans la province de Lecco en Italie, fabrique depuis plus de 30 ans des machines et des installations robotisées complètes pour le secteur de l’emballage secondaire. Grâce à son portefeuille de produits, elle est en mesure de proposer des chaînes d’emballage complètes et éprouvées pour la manipulation de produits tels que des sachets, flacons, boîtes, etc. Cela va de l’emballage primaire à la palettisation, en passant par les opérations de suremballage et d’acheminement avec amortissement de chocs. L’une des dernières innovations de Cama est un système d’emballage qui peut comprendre jusqu’à quatre robots Delta de type « Triaflex ». Les bras du robot sont commandés par la plateforme IndraMotion MLC, solution d’automatisme Rexroth incluant l’automate et la commande de robot sur base contrôleur. Ainsi, un seul robot Delta Triaflex peut atteindre une vitesse allant jusqu’à 120 cycles par minute. Grâce à la préhension simultanée de plusieurs produits à l’aide du système « multi-picks » le robot Delta peut traiter jusqu’à 300 produits par minute. Une performance qui garantit une parfaite synchronisation avec le tapis, et ce à une vitesse de défilement au-delà même de 110 mètres par minute. Cela permet également de réaliser des opérations complexes sur le plan technique. Par exemple le chargement de produits individuels dans l’emballage secondaire ou leur groupement sur un convoyeur de transfert vers une autre machine de conditionnement pour l’emballage primaire, secondaire ou le suremballage.

 

Une commande unique pour tous les robots Delta

Après leur fabrication, les barres chocolatées arrivent en vrac sur le tapis. Chacun des trois Delta robots se charge d’une partie de la chaîne. Les barres chocolatées sont d’abord réceptionnées puis placées dans des compartiments de groupement sur un deuxième tapis. Ce dernier les achemine jusqu’au poste suivant pour le conditionnement en caisse. Un système intelligent d’analyse visuelle reconnaît chaque barre chocolatée et indique sa position et son orientation sur le tapis au système IndraMotion MLC. Cama a équipé cette plateforme d’un répartiteur de charge intelligent, qui coordonne la charge et la répartition des tâches de chaque robot Delta Triaflex. Ces derniers sont capables de prélever n’importe quel produit sur le tapis et de le placer correctement dans son emballage. Ce nouveau système conçu par Cama est unique sur le marché ; en effet,  les trois robots Delta Triaflex ne sont plus commandés séparément mais par une seule station IndraMotion MLC. Ce système pourrait même comporter quatre robots opérant sur deux axes de tapis. La communication de robot à robot jusqu’alors utilisée pour assurer la coordination et éviter les collisions est désormais superflue.

En matière de performance et de polyvalence, le système IndraMotion MLC offre des avantages en termes de puissance de calcul, d’adaptabilité et de modularité accrues. Il est capable de commander simultanément jusqu’à 16 cinématiques, disposant chacun de huit axes maximum en interpolation qui pilotent jusqu’à quatre tapis synchronisés. En outre, les fabricants d’emballage peuvent créer facilement et simplement leurs propres cinématiques. La solution d’automatisation IndraMotion for Packaging se caractérise surtout par sa facilité d’intégration à des systèmes d’analyse visuelle et de programmation en langage RCL (langage de programmation de robots) ou CEI 61131 Automates programmables. Le logiciel d’ingénierie standardisé IndraWorks simplifie l’étude de projets, le paramétrage, la programmation, la visualisation et le diagnostic des différents composants Rexroth.

Gain de place et réduction des coûts grâce à l’entraînement innovant 

L’utilisation du système d’emballage multi robots Delta équipé de la commande IndraMotion MLC Rexroth présente donc divers atouts pour Cama. Toutes les fonctions sont rassemblées dans un même système de commande, ce qui limite les interfaces et le coût des composants. En outre, l’utilisation du système d’entraînement modulaire à deux axes IntraDrive permet également de réduire les frais de câblage de 40 %. Cela représente, par ailleurs, un gain de place : l’encombrement a été réduit de 50 % et l’armoire de commande de 40 %. La commande de l’ensemble du système de chargement est donc assurée à partir d’une seule armoire, ce qui simplifie l’installation. Selon les exigences spécifiques d’un projet, on peut à tout moment ajouter d’autres fonctions ou adapter le système à d’autres produits, par exemple pour l’emballage de biscuits.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte