Ergonomie : AFNOR dévoile une norme sur l’éclairage dans les lieux de travail

Eclairage trop fort, éblouissement, reflets… Les aléas de l’éclairage au travail peuvent perturber le quotidien professionnel de tout un chacun. Une norme AFNOR, attendue pour début 2013, donnera aux entreprises et organismes publics un ensemble de recommandations pour contribuer au confort visuel des salariés. Chacun peut donner son avis en ligne,  avant le 30 novembre, sur ce dispositif proposé pour améliorer la qualité de vie au travail de tous.

Sur le même sujet

L’éclairage dans les lieux de travail mélange éclairage naturel et éclairage artificiel. L’éclairage artificiel prend le relais de l’éclairage naturel lors d’un travail de nuit mais aussi l’hiver en début et fin de journées. De manière générale, un éclairage bien adapté évite aux salariés une fatigue visuelle et des accidents provoqués par une mauvaise visibilité.

Le projet de norme AFNOR PR NF X35-103 décrit les principes ergonomiques ainsi qu’une méthode visant à définir les éléments essentiels à l’éclairage des lieux de travail. Chaque organisation, du secteur public ou privé, pourra suivre ses recommandations.

La norme indiquera les repères ainsi que les préconisations nécessaires au confort visuel des salariés. Ainsi, les niveaux d’éclairement doivent être adaptés aux conditions réelles de travail et permettre de réaliser une tâche dans des conditions optimales de confort. Les valeurs d’éclairement moyen doivent être corrigées pour les opérateurs de plus de 45 ans (augmentation du niveau d’éclairement), pour une tâche visuelle contenant des détails ou dans le cas de situation à risque. Les éblouissements doivent être évités notamment par la mise en place de stores ou la réduction de l’intensité des luminaires. D’autres recommandations concernent la réflexion du sol ou du plafond, les formes et les détails, la perception et le rendu des couleurs.

Une méthodologie pour mettre en place un projet d’éclairage dans les locaux est aussi proposée : analyse de la demande, recueil des informations liées à la demande, analyse de l’activité des salariés, du local, repérage et identification les facteurs de risques…

Cette norme remplace la NF X35-103 publiée en 1990. Quelles sont les changements apportés ? Cette nouvelle version est en conformité avec les nouvelles normes européennes d’éclairage dont la norme EN 12464-1. Les mesures de luminances deviennent essentielles pour analyser l’ambiance lumineuse des situations de travail et la méthodologie proposée dans le projet de norme s’inscrit dans un projet d’éclairagisme et d’analyse ergonomique des situations de travail. Un exemple concret d’utilisation de la norme est développé en annexe.

Ce projet de norme a été élaboré par les membres de la commission de normalisation AFNOR X35A « Ergonomie » et la commission de normalisation X90X « Lumière et éclairage ». Il s’adresse à toutes personnes en charge d’un projet d’éclairagisme en entreprise.

Donner son avis sur la future norme

AFNOR place le consensus au cœur des travaux de normalisation en rassemblant le plus grand nombre d’acteurs au sein d’une commission nationale, afin que les intérêts de chacun soient représentés. L’enquête publique est une suite logique à ce travail de consensus. Chacun est invité à prendre connaissance du contenu de la future norme et à nous donner son avis avant le 30 novembre.

Une réunion de dépouillement de tous les commentaires est prévue le 14 décembre dans les locaux d’AFNOR à Saint-Denis. Toutes les personnes qui ont émis des suggestions pourront y participer pour développer leurs idées et échanger avec les représentants des organisations impliqués dans la rédaction de la norme.

Pour découvrir le projet de norme pr NF X 35-103 et participer à l’enquête publique…

Pour en savoir plus sur les commissions de normalisation AFNOR « Ergonomie » et « Lumière et éclairage » et les organisations qui les composent…

Qu’est-ce qu’une norme ?
Etablie par un organisme reconnu, une norme est un document de référence qui fournit des caractéristiques et des règles pour les activités ou leurs résultats. Consensus entre l’ensemble des parties prenantes d’un secteur, elle est d’application volontaire dans 98% des cas. Les normes permettent d’harmoniser les pratiques et de définir un niveau de qualité et de sécurité, notamment des produits ou services.

A propos d’AFNOR
L’association AFNOR et ses filiales constituent un groupe international au service de l’intérêt général et du développement économique. Il conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes, sources de progrès et de confiance.
Les missions d’intérêt général sont assurées par l’association dans le cadre d’un décret qui lui confère l’animation et la coordination du système français de normalisation, la représentation des intérêts français dans les instances européennes et internationales de normalisation, l’élaboration et la diffusion des normes. Ses filiales – formation, évaluation et certification, réseau international – quant à elles, exercent des activités de marché dans un environnement concurrentiel et en respectent strictement les règles. La direction générale du Groupe est assurée par Olivier Peyrat. www.afnor.org

A votre disposition si vous souhaitez recevoir le projet de norme sous format PDF, échanger aveec la personne qui coordonne ce projet au sein d’AFNOR Normalisation.

Olivier Gibert / 01 41 62 85 55 / presse@afnor.org

Danièle Klein / 01 48 57 72 95 / kleinrp@afnor.org

 

 

Pour ne plus recevoir d’information, cliquez ici

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte