Rénovation énergétique du parc tertiaire : Création de l’OID

L’OID (Observatoire Immobilier Durable) a été officiellement lancé le 23 octobre dernier lors d’une conférence de presse à La Défense, en présence de ses membres fondateurs avec le soutien de Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment 2012-2017 et de l’ADEME région Ile-de-France.

Sur le même sujet

L’OID se veut la première réponse aux préconisations du Plan Bâtiment Grenelle sur la rénovation énergétique du parc tertiaire public et privé. En effet, ce parc constitue un important gisement d’économies d’énergie avec plus de 850 millions de m2 chauffés, mais recouvre une multitude de problématiques. L’objectif est de permettre :

  • la mise en commun, de manière anonyme, des données techniques des bâtiments tertiaires selon un référentiel uniforme;
  • de présenter annuellement des indicateurs statistiques;
  • de créer un espace collaboratif favorable aux échanges de bonnes pratiques et de retours d’expérience.

Philippe Pelletier a profité de l’occasion pour faire le point sur le décret d’application de l’article 3 de la loi dite Grenelle 2 relative à l’obligation de travaux de rénovation du parc tertiaire public et privé attendu par nombre de professionnels. Il a rappelé le chemin parcouru depuis 2011 et exprimé son souhait mais aussi son optimisme de voir enfin les Politiques rapidement trancher la question des modalités d’application et ainsi lever les incertitudes qui :

“si elles devaient durer auraient des effets retard dommageables face à une dynamique que vous illustrez parfaitement et dont je ne peux que me réjouir”.

Une structure ouverte et indépendante

Constitué au départ d’acteurs privés, l’OID souhaite accueillir tous les professionnels de l’immobilier tertiaire :

  • propriétaires (publics et privés),
  • bailleurs utilisateurs,
  • conseillers immobiliers,
  • professionnels de la filière (BET, architectes, experts, fédérations professionnelles).

L’objectif est d’aller au-delà la simple analyse de l’état des bâtiments afin d’engager une véritable démarche d’investissement socialement responsable recouvrant une acception large des travaux de performance énergétique selon le principe de soutenabilité inscrit dans les directives européennes.

Un référentiel simple et fiable

Il aura fallu un peu moins de 12 mois aux membres fondateurs pour se doter du cadre associatif permettant de garantir la confidentialité des informations de la base de données, d’en assurer la gouvernance et de se doter d’un référentiel commun reposant sur les indicateurs réglementaires de l’annexe environnementale, les émissions de CO2 et l’indicateur de performance intrinsèque du bâtiment CarbonScreen® :

  • La performance intrinsèque caractérise selon une note de 0 à 100 les équipements et le bâti au regard de la réglementation et des standards du marché ;
  • La performance réelle (en kWhep/m².an) est la consommation mesurée ou relevée du bâtiment ;
  • Le potentiel de valorisation (exprimé en €HT/m²) est une estimation financière statistique d’atteinte d’un niveau BBC ;
  • L’impact environnemental est calculé en kg d’émission de GES équivalent CO2/m².an. La consommation d’eau en m3/occupant.an et le flux des déchets en kg/occupant.an.

Premier baromètre en décembre

A ce jour le panel d’actifs détenu ou géré par les membres de l’OID représentent plus de 8 millions de m² de parc tertiaire à usage de bureaux, commerces et logistiques. Le premier baromètre de l’OID sera présenté en décembre prochain à l’occasion du salon professionnel de l’immobilier d’entreprise (SIMI). Il présentera les indicateurs statistiques d’un échantillon de plus de 5 millions de m², représentatif du patrimoine tertiaire Français, sur les 11 typologies du référentiel (7 pour les bureaux, 3 pour les commerces et la logistique). Chaque bâtiment présent dans la base de données fera l’objet la première année d’un inventaire technique et les années suivantes d’un reporting environnemental. Cette méthodologie permettra ainsi de suivre l’impact des actions menées sur les bâtiments comme les travaux de rénovation, les certifications en rénovation et en exploitation ainsi que les mises en conformité réglementaire.

En savoir plus :

les membres fondateurs de l’OID : Altarea Cogédim, AMUNDI Immobilier, ARSEG, La Française Real Estate Managers, NEXITY, SINTEO, Société de la Tour Eiffel.

le site internet de l’OID

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte