Petitjean confirme son nouveau départ au Salon des Maires : 6 innovations à découvrir

Petitjean au Salon des Maires, c’est le retour créatif depuis la reprise par le groupe industriel Al-Babtain en février dernier. Grâce à son nouvel actionnaire, Petitjean redécolle et confirme son ancrage à Troyes. La société se modernise et investit en faveur de nouveaux équipements, nouvelles compétences, et nouvelles innovations produits.

Sur le même sujet

 

Du mât fonctionnel au mât décoratif, le mât de demain sera résolument intelligent. Utile et écologique, en intégrant des fonctionnalités inédites comme la recharge des véhicules électriques. Esthétique grâce à un design qui valorise le cadre de vie, réduit les impacts sur l’environnement urbain et contribue à l’identité qui signe une ville. Technologique, avec des mâts inspirés et pensés pour les tous derniers procédés LED.

DISTRI’VOLT, rendre le mât intelligent (commercialisation 2013)

Petitjean a réfléchi aux moyens de rendre les mâts de notre environnement urbain encore plus utiles et fonctionnels. La première innovation de cette nouvelle gamme : intégrer une borne d’alimentation électrique au coeur d’un mat d’éclairage. Dans la vague de fond du développement durable, la multiplication des véhicules hybrides rechargeables ou 100% électriques (automobiles, scooters ou vélos), crée un besoin en points de chargement en zone publique. Ce déploiement des véhicules électriques représente un enjeu majeur pour les élus et les municipalités. Ces installations sont faciles à monter et sans impact sur l’environnement urbain. L’association de points d’alimentation aux mâts d’éclairage public permet d’apporter des points de charge sans ajout de nouvelles bornes. Cette solution économique favorise l’accès pour tous à la recharge des véhicules électriques.

PLUME, symbiose ultime du mât et de la lumière (Design Yann Desforges, concept)

Le concept Plume signe le retour créatif de Petitjean. Fruit d’une réflexion sur la stratégie produit démarrée dans le cadre du nouveau projet industriel de Petitjean, Il a été conçu selon une idée forte et une innovation totalement inédite. Avec Plume, le mât et la source lumineuse ne font plus qu’un, la fonction lumière est directement intégrée au support. Il ne se contente pas d’être adapté aux nouvelles technologies de lumière : il a été pensé et dessiné exclusivement pour la technologie LED. Plume évoque la souplesse et la légèreté d’un mât qui éclairent nos pas. Le mât Plume préfigure l’éclairage public de demain : intelligent, écologique et esthétique, résolument moderne. Le concept de Plume est évolutif, et les retours du Salon des Maires détermineront les évolutions futures du produit.

ARGIA, expression vivante de la modernité (Design Daniel Coulet, commercialisé)

Argia est lié à la nature, sa croissance, son équilibre. Il introduit une notion nouvelle de mouvement dans l’univers de l’éclairage urbain. L’harmonie verticale de ses cintres s’adapte à tous les environnements dans un équilibre parfait. Sculpté dans l’esprit des courants artistiques contemporains, Argia signe une nouvelle image de la cité, une nouvelle dynamique. Il est en rupture avec nos alignements conventionnels et monotones. ORYX, la simplicité intemporelle (Design Yann Desforges, commercialisé)

Mât souple, élancé et mince, d’une rare élégance, l’Oryx intègre les projets d’urbanisme du monde entier. Symétrique ou asymétrique, il est la concrétisation de tous les designs de mâts cintrés, et une des réalisations les plus abouties dans cette esthétique. Universelle et intemporelle, son essence végétale lui ouvre tous les univers où l’éclairage prend naturellement sa place et s’intègre parfaitement dans l’environnement.

HORN, élégance sur-mesure (Design Yann Desforges, commercialisé)

La simplicité de la ligne est la signature de la crosse Horn. Rétreinte de simples filets, légèrement cintrée, par ses lignes télescopiques, elle s’adapte à toutes les avancées et toutes les possibilités d’évolutions. Elle bénéficie de tous les avantages de l’aluminium moulé : légèreté, résistance, fluidité des formes, une finition irréprochable. La souplesse de son positionnement lui permet de s’accorder avec de très nombreuses formes de lanternes. Fluide et intemporel, le design des crosses Horn permet d’intégrer le produit à la fois dans les sites architecturaux modernes, technopoles, zones commerciales, centres villes ou zones résidentielles.

SOL, le design à la portée de tous (Design Daniel Coulet, commercialisé)

Sol est un candélabre fonctionnel, simple et élégant. L’installation et l’orientation de la structure de tête par rapport à la chaussée en font une réponse économique idéale. Sol est né d’un dessin, qui associe harmonieusement le mât au luminaire. Ses courbes dynamiques et son galbe moderne lui confèrent une vraie personnalité. Il s’intègre dans tous les paysages urbains, résidentiels et routiers.

PETITJEAN, certifié “Origine France garantie”

Le savoir-faire industriel français rayonne avec Petitjean sur les marchés mondiaux, grâce à une production intégralement implantée à Troyes. Petitjean a d’ailleurs reçu en novembre 2012 la Certification “Origine France garantie” délivrée par le Bureau Veritas, marque largement reconnue, qui valide la conformité du processus de fabrication avec les critères les plus exigeants en matière de fabrication française.

Petitjean bénéficie désormais du label “Origine France garantie”, certifié pour l’ensemble de ses produits, à savoir des grands mâts en acier et des supports d’éclairage public en acier.

Le choix de l’industrie française

L’objectif de cette démarche est de garantir l’origine France du produit tant vers les consommateurs en France qu’à l’export, valorisant le savoir-faire industriel français comme signe de qualité et de pérennité. Petitjean garantit une production “made in France” et en ces temps, c’est un vrai atout à valoriser pour les marchés français et internationaux.

Le site Petitjean représente une force industrielle unique en France. L’usine de 36 hectares à Troyes intègre la conception, la fabrication et la logistique avec plus de 450 collaborateurs travaillant à Saint-André-les-Vergers. Petitjean fait en parallèle le pari de défendre l’économie régionale en travaillant avec des opérateurs troyens, et ce malgré la concurrence des pays à bas coûts.

Dans la période actuelle, le maintien et le développement de l’activité industrielle française représente un défi majeur. Al-Babtain croit en l’avenir pérenne de Petitjean et investit pour continuer à valoriser le “fabriqué en France”. Petitjean – Salon des Maires 2012

Petitjean redécolle grâce à son nouvel actionnaire Al-Babtain

Petitjean conçoit et fabrique des mâts destinés à l’éclairage, l’énergie, le transport (tramways), les télécommunications ou encore l’éolien. Après des difficultés, l’entreprise a été reprise par le Groupe Al-Babtain en février dernier. Ce groupe industriel d’origine saoudienne a choisi de maintenir et développer le savoir-faire industriel d’une entreprise française leader dans son marché.

Une reprise par un industriel très complémentaire avec l’atout de fabriquer en France

Petitjean se trouve devant un double challenge : réussite de la reprise et la conquête des marchés mondiaux.

La réussite de la reprise après des années de difficultés et d’incertitudes industrielles et commerciales. L’équipe de direction se fonde sur un savoir-faire et une image reconnus. Pour les poteaux ou mâts de taille standard, les clients ont intérêt à s’adresser à un fournisseur de proximité compte tenu des coûts de transports, des délais et du service nécessaire. Petitjean va donc rester le spécialiste des marchés européens et complète ainsi la couverture géographique de son nouvel actionnaire.

Le déploiement international assurera la croissance de l’entreprise troyenne. Déjà présent sur les marchés européens, sud-américains, africains, australiens et néozélandais, Petitjean va s’appuyer sur les complémentarités avec Al-Babtain pour conquérir des marchés nouveaux, indispensables à la croissance de l’unité française. Afin d’accompagner cette conquête de nouveaux marchés, Petitjean a investi pour développer ses services, en commençant par étoffer son département commercial export sur les zones Amérique du nord, Russie et Asie.

C’est un vrai challenge : produire en France et vendre dans le Monde ! Petitjean – Salon des Maires 2012

Petitjean s’appuie sur son actionnaire Al-Babtain : un industriel

Comme Petitjean, Al-Babtain est un industriel qui connait les métiers de conception et fabrication des poteaux et mâts. Al-Babtain opère depuis 2 usines situées en Arabie Saoudite et en Egypte. Leurs produits sont principalement orientés autour de gammes fonctionnelles et de tours en treillis qui sont complémentaires à celles de Petitjean plus milieu et haut de gamme.

Al-Babtain est un acteur international et là on retrouve des complémentarités avec l’unité Petitjean. La production est distribuée en Bassin Méditerranéen, Afrique, Moyen-Orient, Russie, ce sont des régions du Monde où les Français ne sont pas présents. Les complémentarités géographiques sont importantes notamment en ce qui concerne les produits de type grands mâts pour les stades ou l’éolien par exemple.

Petitjean investit et se modernise

Le groupe industriel Al-Babtain a déjà investi 30 millions d’euros. Un million et demi d’euros ont été déployés pour l’amélioration des moyens de production et la modernisation des outils informatiques et de gestion. Dix millions d’euros ont permis de lancer la réfection de l’atelier de galvanisation et la construction d’un nouvel atelier de finition, dont les travaux s’achèveront en 2013. Toute la partie haute du bâtiment actuel de galvanisation va être remplacée, le système de balancelle sera entièrement automatisé et l’ensemble des cuves va être confiné afin de traiter et recycler les émissions polluantes des vapeurs d’acides. A la fin des travaux, cette installation dépassera les plus hautes exigences réglementaires environnementales en faveur de la protection de la sécurité et de la santé des salariés. Cette démarche s’inscrit par ailleurs pleinement dans notre objectif “Safety First*” (* La sécurité en premier).

Produire en France : possible à la condition d’innover

Paul Quéveau a commencé à prendre en compte les atouts de Petitjean et tout d’abord l’engagement professionnel des personnels et leurs compétences. “Cette entreprise a des talents spécifiques et la capacité à innover dans un domaine où l’esthétique et la prise en compte des réalités environnementales sont devenues essentielles” Précise le nouveau Directeur général. Petitjean – Salon des Maires 2012

Petitjean offre un produit différent fondé sur l’innovation esthétique et sur une prise en compte ancienne et complète des réalités environnementales. Les équipes travaillent à la réalisation de nouvelles “collections” assurant une écriture nouvelle et variée pour s’adapter à chaque environnement urbain, industriel ou rural. Eco-conçus, les mâts sont intégrés dans le paysage et recyclables.

L’entreprise assure une production “made in France” et en ces temps, c’est un vrai atout à valoriser pour les marchés français même si au-delà du discours, les collectivités peuvent préférer le seul critère prix. Le site Petitjean représente une force industrielle unique en France. L’usine de 36 hectares à Troyes intègre la conception, la fabrication et la logistique.

L’industrie du mât est avant tout une activité de main d’oeuvre requérant un savoir-faire particulier. Petitjean fait le pari de se développer en France, s’appuyant sur des collaborateurs, et des partenaires locaux et régionaux et ce malgré la concurrence des pays à bas coûts.

Comme d’autres Petitjean doit affronter la période de crise, en France et en Europe et elle n’est plus conjoncturelle, elle est longue et elle touche les collectivités, les Etats. Cela entraine la baisse des investissements publics qui n’est pas compensée par des investissements privés ou par les nouveaux domaines tels les énergies nouvelles.

Le développement des énergies nouvelles, la nouvelle donne de la production d’énergie dans le Monde avec notamment l’évolution du nucléaire devrait ouvrir de nouvelles opportunités au Groupe. Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, Paul Quéveau a 44 ans. Il a commencé sa carrière dans le groupe Thompson en 1993 puis il rejoint le groupe Heuliez en 1995 où il occupe successivement les fonctions de Directeur de la Division automobile, Directeur industriel puis CEO.

Il aura tenu des fonctions de management et de direction générale pendant plus de quinze ans dans ce groupe spécialisé dans le développement et la fabrication de véhicules niche et de modules complexes. Il a assuré le développement industriel en Europe et dans le Monde, la création d’usines et surtout une constante innovation notamment avec la stratégie d’Heuliez comme constructeur de véhicules électriques sous sa propre marque.

Ce groupe subissant les effets de la crise mondiale, a été repris en 2010 et il rejoint directement le groupe Valmet Automotive Inc. comme Directeur Exécutif Ingénierie où il participe au rachat de la société allemande Karmann doublant la taille de la société.

Souhaitant retrouver un challenge de développement industriel et international, il rejoint Petitjean au moment de sa reprise par le groupe Al-Babtain, une entreprise dont le challenge est double : la réussite de la reprise après des années de difficultés et le redéploiement mondial fondé sur l’innovation. Petitjean – Salon des Maires 2012

Contacts presse

ALPHACOMS

Mélanie Alexandre

Port. 06 70 54 44 90 – Tél. 01 48 74 18 62 – mail : m.alexandre@alphacoms.fr

Jean-Etienne Rime

Port. 06 16 90 37 31 – mail : je.rime@alphacoms.fr

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte