Actualité – Électricien3e n°38

Denis Delorme / GROUPE LEGRAND

Après 40 ans de carrière chez Legrand, Denis Delorme partira à la retraite en août prochain. Il débute sa carrière en février 1972, en répondant à une annonce sans savoir qu’il s’agit de Legrand. Après des débuts au service export en Afrique du Sud, il intègre le réseau France. Au contact des architectes et bureaux d’étude, il se souvient :

Sur le même sujet

« Les organismes de contrôle m’ont appris à voir les produits Legrand autrement, sous un aspect de contrôle et non plus commercial. »

En 1992, il devient responsable Relations Enseignement pour découvrir un monde qu’il ne connaît pas, mais qui va marquer sa carrière. Ce qu’il retient, c’est qu’il faut casser les clichés sur l’image collée à l’enseignement professionnel. Atout fort du génie électrique : une volonté commune des instances de faire évoluer les diplômes pour qu’ils correspondent à la réalité professionnelle et qu’ils deviennent ainsi voie d’épanouissement et de succès pour les élèves, notamment grâce aux produits « nouvelles technologies ». Il conclut :

« Pendant ma carrière, j’ai eu beaucoup de plaisir. J’ai évolué dans un environnement où les initiatives étaient largement soutenues par la direction. »

Jason Hayette / MEILLEUR ÉLECTRICIEN 2011 DE BELGIQUE

À 18 ans, cet élève électricien-installateur-monteur a remporté, en mai, le célèbre Electro Challenge 2011, qui s’est tenu à Bruxelles, un concours organisé par les électriciens belges pour attirer les talents. Avec son camarade Anthony Franckx de la 6e professionnelle de l’Institut Saint-Gabriel de Braine-le-Comte, ce natif de Neufvilles, dans la province de Hainaut, a affronté pas moins de 300 candidats, tous répartis sur une quinzaine d’épreuves. À la remise des prix, le jeune électricien a déclaré :

« Lorsque j’ai décidé de participer à ce concours, jamais je n’aurais imaginé le gagner. »

Chaque année, les présélections provinciales sont organisées entre janvier et avril, et la grande finale nationale se déroule au mois de mai. Les jeunes s’y affrontent lors d’une épreuve dans le secteur résidentiel ou industriel. L’école technique Saint-Gabriel, d’où est issu Jason Hayette, existe depuis 1928. Elle a été confiée aux Frères de Saint-Gabriel qui l’ont dirigée jusque dans les années 80, soit plus de 50 ans. Depuis 1981 c’est un établissement laïc.

Patrick Pujol / UN INVENTEUR DANS LE SOLAIRE

On commence à s’intéresser de plus en plus à cet ingénieur-inventeur de Mirande, dans le Sud-Ouest. D’abord dans les médias de sa région comme La Dépêche du Midi et Sud-Ouest. Le traqueur, qui permet aux agriculteurs de hisser les panneaux photovoltaïques sur un mât à plus de cinq mètres de haut, et de laisser dessous le champ libre à toute utilisation pour les propriétaires, crée l’engouement depuis l’été 2010. Le panneau photovoltaïque de Pascal Pujol tourne et suit le soleil grâce à un ordinateur équipé d’une horloge. L’ingénieur a vu ces dernières années les projets photovoltaïques se multiplier sur les terres de son Sud-Ouest natal. Il réfléchissait depuis quelques années à une idée pour permettre aux propriétaires gascons de préserver leurs cultures agricoles. Aujourd’hui, ses traqueurs commencent à connaître le succès et ce, jusqu’au Maroc. L’ingénieur s’est associé avec son entreprise Florisa-Concept à la société SEUT Lisloise, afin d’implanter sur Mirande une chaîne de montage. Il s’intéresse déjà au marché des collectivités locales, convaincu qu’il sera possible d’équiper les parkings de ses produits et faire garer les voitures en dessous.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte