édito – Électricien3e n°39

Électricien3e se penche régulièrement sur la domotique comme composante du métier d’installateur électrique. À la convergence du travail et du conseil en éclairage, chauffage électrique, volets roulants et ventilation, se trouve la domotique. La maison communicante se porte bien et les mises en chantier sont reparties en 2010-2011, alors que le chiffre d’affaires augmentait peu :

Sur le même sujet

150 millions d’euros en 2010. Chaque projet vaut donc moins cher.
Le marché français de la domotique a ainsi progressé au rythme de plus de 6 % par an entre 2003 et 2010, selon une étude Xerfi. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette croissance. D’abord, l’augmentation des coûts oblige les Français à trouver les solutions techniques pour réduire leur facture énergétique. Ensuite, ils attendent davantage de confort et de sécurité pour leur logement.
Alors que la perspective à 2020 présente une croissance élevée, les années 2012 et 2013 s’annoncent moins fastes en raison des crises économiques actuelles. Seulement 20 % des chantiers domotiques concerneront la rénovation. Un débouché possible pour les installateurs électriques est le maintien à domicile, ce secteur observant une croissance constante liée au vieillissement de la population.

David Le Souder

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte