Marché & tendances – Électricien3e n°40

Le smarthome se distingue par deux segments. D’un côté, le multi-pièce est mis en place par l’électricien, et chaque appareil de chauffage, éclairage ou ouvrants est relié à une commande centralisée. De l’autre, le véritable smarthome est une solution sur mesure évoluée, installée par des intégrateurs spécialisés.

Sur le même sujet

LE MARCHE FRANCAIS

© BSRIA

© BSRIA

La taille du marché est estimée à 48,8 M€ en 2010, incluant :
– produits : 30 M€ ;
– installation/intégration : 9,8 M€.

LES MOTIVATIONS POUR SE DECIDER

Les raisons d’installer un système domotique sont bien identifiées. Ainsi, l’efficacité énergétique et le contrôle des consommations viennent en premier lieu, suivis de près par le gain de confort et le logement basse consommation, quand il s’agit de logements neufs. Mais ce sera surtout le changement des mentalités qui permettra de franchir le pas, avec l’acceptation du véhicule électrique, du smart grid et l’utilisation d’outils polyvalents et jugés accessibles comme l’iPad et l’iPhone.
Cependant, les obstacles existent avec notamment la complexité de l’offre qui décourage les utilisateurs. On notera la nécessité des formations pour que les installateurs puissent proposer des solutions adaptées.

© BSRIA

© BSRIA

TAILLE DU MARCHE EUROPEEN

On constate que le marché allemand est loin devant les autres pays européens, mais la France arrive en deuxième position. Cependant, le marché français est très faible en valeur. Le marché danois est quant à lui très mature avec des applications bien plus coûteuses et intégrées que les solutions installées en France.
L’étude présente des diversités européennes. Les leaders sont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, tandis que la plus forte pénétration dans les logements se trouve en Suisse. Il apparaît également que le marché le mieux structuré est l’Espagne, malgré une situation immobilière difficile. Les marchés les plus dynamiques sont les Pays-Bas et la Suisse, ce qui va de pair avec un fort soutien des autorités.

© BSRIA

© BSRIA

© BSRIA

© BSRIA

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte