CSEEE – édito – Électricien3e n°40

Emmanuel GRAVIER Président de la CSEEE

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises d’installation électrique sont confrontées à l’enjeu de se maintenir dans une conjoncture difficile. La crise économique du mois d’août a renforcé les problèmes de liquidité de nos donneurs d’ordre. Nous constatons un rétrécissement de nos marges de manoeuvre, qui augmente la tension pesant sur nos entreprises : concurrence, problèmes de trésorerie, évolutions juridiques et réglementaires. Les entreprises ressentent un appauvrissement non seulement financier, mais aussi en termes d’attractivité vis-à-vis des jeunes face à des grandes structures qui ont plus de moyens à consacrer à la recherche de talents.

Sur le même sujet

Le colloque « Dirigeants de PME sous tension » a été l’occasion de mieux comprendre cette situation et de mettre en évidence quelques pistes de solutions avec les différents professionnels et spécialistes qui s’y sont exprimés.

Vous trouverez dans la lettre CSEEE quelques réflexions issues de ce colloque, que nous avons souhaité faire partager à la communauté des lecteurs de l’Électricien. Il faut aujourd’hui se protéger, car la situation est sérieuse, mais sans jamais perdre de vue que nos métiers conservent un formidable potentiel pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte