Malcom Stewart, directeur commercial Europe Mainline

MALCOM STEWART, directeur commercial Europe Mainline
Électricien3e a rencontré Malcom Stewart, directeur commercial Europe de la société australienne Mainline. Déjà implantée en Espagne et en Angleterre, Mainline est arrivée depuis peu sur le marché français et commercialise un seul produit, un rail de 2 m de long emboîtable sur lequel viennent se fixer des prises prévues à cet effet, ce qui donne un espace totalement modulable.

Sur le même sujet

Plus de flexibilité pour connecter toujours plus d’appareils

inter2-E42

Électricien3e – Comment est perçu le produit ?

Malcom Stewart – La réaction au produit a été très positive. Notre approche change radicalement et nombreux sont les curieux. Nous arrivons sur le marché français et espérons rencontrer distributeurs, installateurs et clients finaux. Bien sûr, il y a de nombreuses interrogations, mais l’accueil est encourageant. Nous sommes actuelle- ment en contact avec de nombreux distributeurs.

Électricien3e – Comment comptez-vous pénétrer le marché ?

M. S. – Il s’agit pour nous de nous insérer entre l’offre et la demande. Nous devons aller vers les distributeurs. Dans les six mois à venir, notre objectif n’est pas d’être sur tous les fronts, mais nous souhaitons être connus des installateurs. Nous disposons aujourd’hui d’une personne sur le terrain et nous recrutons actuellement quatre voire cinq commerciaux. Il faut que Mainline soit disponible n’importe où tout en nous assurant que nous pourrons répondre à la demande croissante.

Électricien3e – Quel est votre objectif de développement ?

M. S. – Nous sommes actuellement dans la phase de connaissance de notre produit. Nous avons des projets en cours et j’espère annoncer les premières commandes d’ici huit semaines. Nous travaillons également à la formation pour soutenir les installateurs. Cependant, il est très difficile de quantifier notre part de marché de demain.
Nous sommes partis du constat que la demande était croissante pour plus de flexibilité et pour connecter toujours plus d’appareils. Quel sera le nombre d’appareils branchés et connectés en 2020 ? Le concept est si simple que l’on se demande pourquoi personne ne l’a déjà inventé. Il suffit d’insérer la prise dans le rail et de tourner à 90°. Aussitôt, le contact se fait sur les trois lignes de puissance. Je précise que la limite est de 32 A par ligne électrique. Une fois le rail installé, il suffit à l’utilisateur de déplacer ses meubles et d’installer les prises à côté. Sa flexibilité et sa modularité conviennent parfaitement aux besoins de connecter toujours plus d’appareils. Le produit existe en blanc/aluminium et noir/aluminium en version encastrable ou fixable. Bien sûr, nous sommes attentifs au développement de l’esthétique et de la domotique résidentielle petit tertiaire pour adapter notre produit. Nous souhaitons d’abord conquérir le marché avec des produits sûrs et efficaces avant de développer de nouveaux produits.

L’AVIS DE LA REDACTION
Ce produit est extraordinairement simple et facile à poser. Il suffit d’avoir une perceuse et de fixer le rail le long du mur et de raccorder l’arrivée électrique. Le choix esthétique est limité, mais le potentiel est énorme, notamment dans tous les lieux où l’aménagement de l’espace est à revoir régulièrement (universités, écoles, mairies, hôpitaux, bureaux…).

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte