Edito – Électricien3e n°44

La technologie intelligente : notre avenir

Le mot domotique commence à prendre sa place dans les ménages. Les installateurs, eux, parlent de smarthome. Mais derrière ces termes se cache en réalité une technologie intelligente et polyvalente.

Le système d’arrosage programmé sur votre terrain, c’est de la domotique. Le système de sécurité automatique qui se contrôle à distance, c’est de la domotique. Les thermostats programmables, c’est de la domotique. Les exemples ne manquent pas.

Sur le même sujet

La technologie intelligente : notre avenir

Le mot domotique commence à prendre sa place dans les ménages. Les installateurs, eux, parlent de smarthome. Mais derrière ces termes se cache en réalité une technologie intelligente et polyvalente.

Le système d’arrosage programmé sur votre terrain, c’est de la domotique. Le système de sécurité automatique qui se contrôle à distance, c’est de la domotique. Les thermostats programmables, c’est de la domotique. Les exemples ne manquent pas.

Ces systèmes existent depuis des décennies et prolifèrent. Pourtant, le mot domotique continue de susciter des haussements d’épaule. La domotique n’est plus une science nouvelle, c’est la réalité d’aujourd’hui. En 10 ans, il y a eu une nette évolution. Les technologies changent et les maisons deviennent de plus en plus autonomes. Mais personne ne s’en aperçoit et le mot domotique reste largement méconnu ou incompris.

« Auparavant, les systèmes d’alarme déclenchaient une sirène. Aujourd’hui, avec la domotique, ces systèmes peuvent fermer les lumières, baisser la température, arrêter le four à gaz, et même contrôler les arrivées et départs de la maison. »

Autrefois, l’usager utilisait des claviers traditionnels avec des boutons. Maintenant, on emploie des écrans tactiles où, à l’aide d’un menu de pictogrammes, s’intègrent différentes fonctions et appareils électriques de la maison.

Oui, nous sommes passés de ces jours sombres où tout était manuel pour déboucher dans l’ère Internet et du tout connecté. Le terme domotique est technique et délaisse le confort. La maison devient intelligente et communicante. Peu importe si nous parlons de Contrôle4, de KNX, de Myhome, ou lorsque l’on parle d’interfaces, de Crestron, AMX, Deltadore, Hager, Schneider ou Legrand…, ce sont les connexions qui font toute la différence.

Au lieu d’avoir un ensemble de machines dans la maison qui fonctionnent indépendamment les unes des autres, les moyens existent pour rendre tous les travaux à l’unisson. Gain de temps et, parfois, d’argent. Lorsqu’une application permet de contrôler le chauffage à partir de la voiture sur le chemin du retour ou d’activer tout ou partie du système de sécurité : c’est intelligent. Ou quand la maison modifie la climatisation d’elle-même pour chaque chambre selon la température extérieure et fait jouer le morceau préféré de madame à la minute où la porte est franchie, ce n’est pas seulement de l’intelligence, c’est aussi et surtout du confort. C’est sur ce registre que la domotique va se développer, et la nouvelle maquette du magazine electricien3e traduit cette évolution.

Si nous pouvions voir à quoi ressembleront les maisons dans 10 ans, nous ferions tout de suite le choix de la « technologie intelligente ».

David Le Souder

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte