Réseau- Qu’est-ce que Z-Wave ? – Électricien3e n°43

Depuis quelques temps déjà, sont apparues sur le marché les box domotiques. Conçues pour être accessibles au plus grand nombre et très simples d’installation, ces boîtiers fonctionnent principalement en wi-fi sur des protocoles de communication accessibles. Ainsi, Z-Wave fait de plus en plus d’émules. Concurrence déloyale ou, au contraire, opportunité ?

Sur le même sujet

Plus qu’une concurrence, les box domotiques multifonctions sont un autre moyen d’accéder à une maison communicante pour ensuite basculer dans la véritable domotique. Plus de 600 appareils électriques de 170 fabricants fonctionnent en Z-Wave. Conçu par l’entreprise danoise Zensys, le Z-Wave est un protocole radiofréquence sans fil utilisé pour piloter des appareils électriques domestiques (thermostat, éclairage, alarmes, ordinateurs, téléphones, climatisation, volets roulants, stores) sur la fréquence 868,42 Mhz en Europe.

La technologie Z-Wave est un réseau maillé, appelé aussi mesh. Il s’agit d’une topologie de réseau dans laquelle les hôtes sont reliés entre eux sans point d’accès central. Ce type de technologie permet de créer des réseaux autoformés extensibles. Z-Wave peut contrôler jusqu’à 232 appareils compatibles dans toute la maison à partir d’une seule télécommande, d’une tablette ou d’un ordinateur. Les principaux avantages de cette technologie sont son faible coût de déploiement et sa résistance aux défaillances. Ainsi, si un hôte du réseau n’est plus joignable, il est toujours possible d’accéder aux informations du réseau en empruntant une route différente. C’est-à-dire que chaque périphérique est à la fois émetteur et récepteur et renvoie l’information destinée à un autre point. Les appareils peuvent fonctionner seuls ou en groupes, et on peut programmer des scènes ou des événements qui déclenchent plusieurs appareils, soit automatiquement, soit par l’intermédiaire d’une télécommande.

zwave-mesh-copyright-FibaroPar exemple, supposons que vous êtes dans une chambre à l’étage au moment de vous coucher quand vous pensez avoir laissé une lumière allumée dans la cuisine. Vous appuyez alors sur le bouton du contrôleur pour éteindre la lumière, mais le signal est bloqué par le réfrigérateur. Dans d’autres systèmes, cette situation exigerait de vous déplacer vers une autre zone de la maison et essayer de nouveau, ou même éteindre la lumière physiquement si l’obstacle est trop important. Avec un réseau Z-Wave, si le signal est bloqué pour la première fois, le signal informe le contrôleur qu’il n’a pas terminé l’action et le réseau cherchera immédiatement un chemin alternatif. Il peut aller à une lumière du couloir, puis le thermostat, puis un gradateur de lumière dans la salle à manger avant de finalement atteindre la cuisine. Il va essayer autant de fois que nécessaire et jusqu’à ce que toutes les possibilités soient épuisées. Une fois l’opération terminée, vous recevez une indication sur le contrôleur pour vous dire que l’action est réalisée.

Grâce au réseau maillé, l’utilisateur peut étendre la portée de son système en relayant le signal le long de plusieurs périphériques. Certaines maisons de 3 000 m2 sont couvertes en Z-Wave. Un des avantages de la technologie Z-Wave est sa capacité à fonctionner dans les vieilles maisons comme dans du neuf. Attention toutefois à ne pas vouloir faire plus que ce que le système permet. Ainsi, il ne s’agit pas d’un véritable système de sécurité, ni d’un système audio/vidéo. L’opérateur prend le contrôle des appareils mais seule une véritable domotique intégrée permet un service étendu.

comparatif-box-domotique

 

 

 

 

 

Sur Z-wave.com vous pouvez voir tous les produits compatibles Z-wave. N’oubliez pas de choisir votre pays.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte