Edito – Démystifions un peu la domotique- Électricien3e n°45

On se croirait au Moyen Âge sur une place publique où une foule hue un homme qui vient de découvrir quelque chose qui lui semble irréel, quelque chose du futur !

Sur le même sujet

Démystifions un peu la domotique. En gros, elle n’est qu’un outil/instrument conçu pour aider à mieux contrôler de façon centralisée des services que nous utilisons déjà dans nos maisons (lumière, musique, télévision, système de sécurité, chauffage…).

Est-ce pour tout le monde ? Absolument pas ! Que ce soit à 10 000 € et même à 2 000 €, cela demeure un luxe que certains ne jugeront pas pertinent de s’offrir. Cependant, qu’est-ce que ce montant rapporté au coût d’achat d’un bien immobilier ?
Ce qui est étonnant est de lire des termes comme « cerveaux paresseux » ou « pantouflard ». Traiterait-on le propriétaire d’une voiture plus luxueuse que la sienne de paresseux ou de pantouflard parce qu’il a fait le choix d’une automobile plus confortable avec une boîte de vitesses automatique, un système audio performant ou une motorisation moins polluante ?
Non, nous l’envions.
Est-ce avoir un cerveau paresseux que de considérer que 5 prises et interrupteurs placés au mur dans un même boîtier électrique est tout simplement laid ?
Que de trouver plus esthétique de les remplacer par un seul clavier qui les contrôlerait tous ?
Et, pourquoi pas, qu’un de ces boutons serve, à l’aide d’une seule touche, à baisser l’intensité de toutes les lumières de la maison de 10 % à l’heure de la journée où la consommation est normalement à son plus haut ? Vous avez une idée de l’économie que représentent 10 % sur une année ?
Qui aime avoir 3 ou 4 télécommandes sur la table du salon ?

Si une seule ou bien même votre smartphone ou votre tablette pouvait tout faire et même contrôler en plus l’éclairage, les volets, la musique et le système de sécurité dans le reste de la maison… Avoir une serrure à clavier numérique qui est programmé pour envoyer un message aux parents au travail que leur enfant vient de revenir de l’école, c’est rassurant et ça ne rend pas du tout le cerveau paresseux pour autant. C’est du confort.
Si, pour une raison X, le système arrête de fonctionner, vos équipements continueront de fonctionner comme avant. Seul leur contrôle ne sera plus centralisé. S’il y a une panne de courant, eh bien, comme avant, il faut allumer une chandelle ou une lampe de poche car ce ne sera pas de la faute de la domotique si les lumières ne fonctionnent plus ! Il y a tout simplement une panne.

C’est de la responsabilité de l’électricien courant fort et courant faible que d’expliquer et expliquer encore ce message que simplicité et confort cohabitent. Du 4 au 8 novembre 2013 aura lieu le salon Elec Home&Building associé à Batimat, Interclima et Idéo bain. Au sein de la partie électrique, l’espace smarthome sera présent, avec de nombreuses animations. Début février 2013, Electricien3e lancera officiellement le concours Smarthome Awards pour récompenser les installations domotiques dans plusieurs catégories. Dès à présent, il est nécessaire de prendre toutes les photos pour l’élaboration du dossier de candidature. La domotique amorce son virage avec les box grand public. L’électricien doit saisir cette chance.

David le Souder

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte