TENDANCES – Digital et artisans – Électricien3e n°45

Le digital et l’artisan, une relation qui prend forme
COMMENT LES TABLETTES NUMERIQUES VONT SIMPLIFIER LA VIE SUR LES CHANTIERS ?

Sur le même sujet

Les ventes d’applications sur tablettes facilitant le suivi de chantier sont en plein essor. Sur les chantiers de construction, les tablettes numériques sont passées à l’offensive. « La demande de logiciels de gestion de chantier pour tablettes explose. Il faut dire que les avantages offerts par ces solutions sont multiples : gain de temps, praticité et aucune formation… »

Quelle attitude adopte aujourd’hui l’artisan face à l’outil informatique ? Est-il un adepte du web, de la téléphonie mobile et des réseaux sociaux ? Quelle utilisation faitil de ces outils « digitaux » ? Près de 300 artisans, appartenant à six corps de métiers différents (plombiers,électriciens,menuisiers,maçons, couvreursetpeintres), ont répondu à l’étude menée par l’Observatoire des artisans et des prescripteurs du bâtiment(BatiObs) sur le thème «Le digital et l’artisan». Parmi les principales conclusions de cette enquête, on note de fortes disparités selon les corps de métiers avec un taux d’équipement se situant dans la norme et une utilisation de l’outil informatique majoritairement dédiée aux tâches administratives. Côté réseaux sociaux, on n’en estqu’auxbalbutiements,de même que l’exploitation des applications et services proposés sur les smartphones et autres tablettes reste très faible. Enfin, si l’utilisation d’Internet à proprement parler est désormais entrée dans les mœurs de la plupart des artisans, l’âge et l’effectif des entreprises restent des facteurs déterminants.

Le digital, oui, mais pas seulement !

BatiObs,composé de trois experts que sont le groupe Axiome et les agences de communication Terre de Com et Brands at Work, enonttiréquelquesenseignements pour qui voudrait se lancer dans une démarche«digitale».Ainsi,ilressortavanttoutque la principale attente de l’artisan, c’est de gagner du temps et de l’argent ! D’où l’idée de développer des services online qui répondront à leurs préoccupations et leur feront économiser du temps. En outre,l’artisan mise beaucoup sur le contact et le relationnel, chose à prendre en compte avec le digital également. Enfin, dernière grande leçon de ce baromètre : les artisans disent en grande majorité (63%)ne pas avoir reçu d’informations de la part des fabricants et des distributeurs au sujet de la RT2012.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte