Grand angle : Terra Natura, une résidence verte accessible à tous

Terra Natura

Une étanchéité et une isolation extrêmement soignées Bâti selon les exigences d’une charte « chantier vert », Terra Natura a été conçu avec des matériaux respectueux de l’environnement. L’aspect le plus complexe de ce projet aura été l’architecture bioclimatique et l’étanchéité, qui ont été étudiées très en détail et avant le dépôt du permis de construire.
Une exigence qui s’est traduite par un niveau d’étanchéité meilleur de 50 à 60 % comparé au niveau requis pour le label BBC et qui a permis de tester les réseaux de ventilation selon les exigences de la RT 2012.

Sur le même sujet

Une résidence « verte » accessible à tous

Le bâtiment Terra Natura, au Bourget (93), fait office de pionnier dans l’immobilier neuf destiné à l’accession à la propriété. Outre son label BBC et sa certification NF Logement démarche HQE, cet immeuble R+5 de 86 logements a remporté, fin 2010, le premier prix de la catégorie « Promotion immobilière » du concours « Les Grands Paris du logement » (1).
Un important travail de réflexion a été engagé avec les bureaux d’étude technique et thermique pour élaborer un cahier des charges avant même la première esquisse de l’architecte. Cette approche a permis d’optimiser les techniques utilisées pour concevoir un bâtiment à coût maîtrisé : malgré des exigences constructives extrêmement élevées, le surcoût lié aux objectifs environnementaux a été réduit à 5 %.

Parmi les choix techniques adoptés :
– du solaire thermique en toiture (110 m2) pour la production collective d’ECS, avec un préchauffage solaire qui assure 30 % des besoins annuels d’ECS et une chaudière gaz à condensation en appoint ;
– un chauffage collectif gaz à condensation avec une production de chauffage basse température régulée selon la température extérieure. Le concept CIC (2) permet un chauffage et une facturation individualisés : une vanne motorisée autorise ou pas le chauffage de l’appartement. Elle est pilotée par le thermostat général programmable du logement ;
– des lampes basse consommation associées à des détecteurs de présence pour l’éclairage des parties communes ;
– des stores manuels en façade nord et des volets coulissants sur les autres façades.

Chaque logement bénéficie de compteurs individuels d’eau chaude, d’eau froide, d’électricité et de calories pour le chauffage, situés sur les paliers (télérelevage). Les résidents peuvent ainsi réguler leurs consommations. Ils disposent également d’un guide de l’appartement relatif aux équipements, matériaux et leur entretien, ainsi qu’un guide des « gestes verts ». Ainsi, en associant innovations techniques et comportement citoyen, les émissions de CO2 et les consommations d’énergie pourront être divisées par deux par rapport à un logement RT 2005.

Près du marché couvert, à deux pas de la gare RER du Bourget, l’immeuble Terra Natura bénéficie d’une situation privilégiée. La médiathèque, au rez-de-chaussée, renforce encore la dynamique de vie du quartier. Du studio au 4 pièces, les 86 appartements ont été commercialisés au prix moyen de 3 531 €/m² hors parking et en TVA à 5,5%. Preuve que la qualité n’est pas réservée aux acquéreurs fortunés.
(1) Organisé par l’Union des constructeurs immobiliers de la FFB Ile-de-France, le ministère du Logement, de l’Écologie et du Développement durable et les éditions Le moniteur du bâtiment et des travaux publics, le concours prime « les progrès réussis et duplicables permettant de produire des logements durablement moins chers ».
(2) Chauffage individuel centralisé.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte