Bornes de recharges de véhicules électriques

La charge du véhicule électrique s’effectue à travers une simple prise 230 V 16 A dont la protection est assurée par un disjoncteur différentiel 30 mA. Toute prise domestique normalisée qui remplit ces conditions peut être utilisée. Les fabricants de bornes fournissent des ensembles prêts à installer facilitant ainsi la mise en place des stations de recharge. Les versions résidentielles peuvent être installées sur tout type d’installation domestique, neuve ou existante, mono ou triphasée, en intérieur ou en extérieur, à la condition qu’elles soient protégées par une armoire de protection étanche. La puissance disponible sur une prise de 16 A permet une charge complète de véhicules en 5 heures à 8 heures environ.

Sur le même sujet

Aujourd’hui, un véhicule électrique peut-être rechargé selon 4 types de recharge distincts : lente (courant alternatif à 2 kW), normale (courant alternatif à 3 kW), accélérée (courant alternatif à 22 kW) et rapide (courant continu ou alternatif > 43 kW). La charge rapide va permettre le développement du véhicule électrique. En effet, aujourd’hui, avec la technologie lithium, un temps de charge de 5 à 15 min à 80 % selon les modèles est annoncé. Renault, notamment, travaille avec le groupe allemand RWE sur la standardisation d’une prise électrique polyvalente couvrant le spectre de 230V / 16A monophasé à 400V / 63A triphasé. Cette définition permettra d’homogénéiser en Europe les infrastructures de charge tout en respectant les capacités variables des réseaux et des véhicules électriques. Le principe de charge retenu en France est la charge en mode 3 avec un connecteur de type 3 côté borne de 3.6kVA (charge normale) jusqu’à 22 kVA (charge accélérée). Ce mode suppose la pose d’une borne dédiée par un professionnel mais garantit en même temps une installation sûre et une charge performante (7h maximum). Par exemple, toutes les bornes Autolib possèdent un connecteur de type 3. Contrairement au connecteur de type 2 (retenu en Allemagne côté borne), le type 3 garantit la conformité avec la norme NFC 15-100 qui concerne les installations Basse Tension (moins de 1000V AC en France).

offre_irve-1

ECVU de ABB
3,7 kW, 16A, prise type 3, recharge mode 3

EVLink de Schneider Electric
Conçue pour supporter des conditions particulièrement sévères sans échauffement et donc sans risque d’incendie,
3 à 7kW, prise type 3,recharge  mode 3.

Wall box de DBT-CEV
cache_2412150823Protection électrique de type magnénothermique, clapet de protection pour l’accès à la prise ainsi qu’un voyant de charge assurant l’utilisateur de la recharge effective de son véhicule
3kW, type E/F, 16A, mode 1 et 2

 

Home one de Green Motion
Peut être équipée en option d’un pistolet (Type 1) avec un câble de 7m pour une recharge en mode 3.
3,7 kW, 16A, Type 2 et 3, mode 3

EVP de Ensto
Un indicateur LED sur la station indique l’état de charge (disponible, en charge, défaillance).
3kW, 16A, type 1, mode 3.

Wall box de Hager
Résistantes et étanches (IP54 IK10).
De 3kW à 7kW, 16A, type 3 (mode 3) et de type E (mode 2)..

IngeREV Garage de Ingeteam
Gamme de stations de recharge AC destinées à une utilisation dans des environnements privés ou surveillés. De 3,7 à 22 kW, 16A, type 3 E/F, charge mode 2 et 3.

Wattstation de General Electric
7,2kW, 30A, type 3, mode 3

Libera Wall box de Scame
Dispose, en option, d’un système d’identification par badge RFID
3 à 7kW, prises de type EF, Type 3A, type 3C et type 2, mode 3.

Green’up access de Legrand
solution tout en un est composée de 3 produits (une prise, une patère et un disjoncteur différentiel 30 mA, type Hpi)
3kW, 8-14A, mode 2.

Wallbox de Chargemaster
P
rotégée par des doubles disjoncteurs pour une utilisation sécurisée à 100 %.
3à 7kW, 16A, mode 3, monophasé.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte