Ecole Pierre-Louis Merlin : le cursus Schneider Electric prépare aux métiers d’avenir

L’Ecole des métiers de l’Energie Paul-Louis Merlin à Grenoble est une école d’entreprise technologique, privée, gratuite et ouverte à tous. Elle forme des professionnels de la gestion de l’Energie et de l’efficacité énergétique, pour répondre aux grands enjeux du développement durable. Elle prépare au BTS Domotique (2ème année en apprentissage) et au BAC STI Développement Durable (STI2D). L’entreprise Schneider Electric gère et subventionne le cursus et les infrastructures, sous tutelle de l’état. Tout le personnel de l’école est salarié de Schneider Electric.

Sur le même sujet

A sa création en 1929, l’idée était de former le personnel qui allait être embauché.  La particularité de l’école réside dans sa gratuité alors qu’elle est privée. Corinne Segond, directrice de l’école nous explique que les objectifs pédagogiques ont évolués avec le temps. L’école Pierre-Louis Merlin a intégré l’école Pablo Neruda, dans laquelle sont loués des locaux en accord avec l’éducation nationale. Nous essayons de monter des projets communs avec le lycée Neruda. Le rôle sociétal Schneider c’est d’être un acteur industriel mondial qui s’investit dans sa région, transmet son savoir-faire et s’investit dans ses métiers d’avenir. Notre objectif est de transmettre à la fois la compétence et l’expertise technique, le comportement professionnel. Façonner les jeunes à ce que les professionnels attendent, tient à préciser Corinne Segond

Rami Khelil est un exemple typique. Il a aujourd’hui 22ans et travaille au sein de la société Greenethe, qui conçoit, fabrique et commercialise des climatisations solaires ainsi que des solutions utilisant une source d’énergie renouvelable pour le confort de l’habitat. Après un BTS domotique et un BAC STI, il voulait intégrer la vie active. Au sein de Greenethe, j’ai pu démontrer mon savoir-faire en développant un produit techniquement viable, comme Meridionalis qui est un coffret de régulation, stockage et gestion de l’énergie couplé à une pompe à chaleur réversible, en faisant appel à différents organismes de contrôle. La formation domotique de l’école est complétée par une formation énergies renouvelable très en prise avec le marché.

L’école Pierre-Louis Merlin forme des jeunes directement en prise avec le marché du travail. En effet, le programme est enrichi de l’expérience des professeurs issus du monde professionnel qui disposent de plus de matériel qu’une école classique. L’école, issue du groupe Schneider, a tissé des partenariats avec d’autres industriels. Les jeunes s’exercent ainsi sur des produits Hager, Deltadore, Legrand, CDVI, Lacroix-Sofrel, Schubb, Leroy-Somer et bien d’autres. Les industriels qui donnent du matériel par la taxe d’apprentissage sont également intéressés par ce vivier de compétences.

J’étais opérationnel immédiatement. Mes taches furent diverses lors de ces projets. Réalisation de cahiers des charges, étude de faisabilité technique et économique du projet, dimensionnement, choix des bons fournisseurs tout en contrôlant le budget et choix des sous-traitants puis suivi de l’évolution du chantier, précise Rami Khelil.

Ce BTS offre beaucoup d’alternatives que ce soit au niveau professionnel ou scolaire. L’orienter vers une voie technico-commerciale grâce à la formation en Négociation et Techniques Commerciales (NTC), ou vers un autre domaine technique (domotique, courant faible/courant fort, génie climatique, GTB) est possible.

Rami Khelil prépare depuis peu un diplôme d’ingénieur en électrotechnique option développement durable en cours du soir au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte