Sophie Breton, Directeur Général d’Hager

Interview de Sophie Breton, directeur général d’Hager.

Sur le même sujet

Hager est synonyme d’innovation. Etes-vous prêt à affronter un tout nouveau monde électrique, voire même électronique ?

En y regardant de plus près, Hager est à l’origine de la plupart des évolutions marquantes de l’installation électrique moderne. L’innovation est un moteur absolument essentiel de la réussite de l’entreprise. Nous y consacrons chaque année 5% du chiffre d’affaires et près de 720 experts travaillent sur les produits et  solutions de demain. Ce qui nous anime, c’est imaginer le petit plus qui amènera de l’intelligence dans l’usage de l’énergie électrique.

Pour relever les défis qui attendent la filière comme la performance énergétique, la convergence numérique ou encore le vieillissement de la population, nos équipes élargissent leur spectre de vision. En échangeant par exemple avec des start’ups de talent. Nous venons d’ailleurs de supporter le concours « code_n13 » du salon CeBIT qui vient de fermer ses portes à Hanovre. Ce concours révèle des approches innovantes et originales de l’électronique pour améliorer, entre autres, la performance énergétique du bâtiment.

Quels sont pour vous les marchés d’avenir ?

Pour Hager, le bâtiment d’aujourd’hui, et de demain, doit être intelligent et offrir à ses occupants et exploitants des services jusqu’ici inédits. C’est dans cet esprit que nous avons réalisé l’année dernière le premier bâtiment intelligent de France. Il déploie une architecture communicante permettant de mutualiser des services connectés. Le succès de ce type de réalisation réside avant tout dans la capacité à concevoir des approches d’ingénierie basées sur une parfaite maîtrise de l’environnement technologique et des attentes clients. Grâce à notre expérience en matière de domotique acquise sur le terrain depuis plus de 20 ans, nous concevons des solutions standardisées (protocole KNX) et reproductibles permettant d’industrialiser la réalisation d’un chantier.Depuis le dernier mondial de l’automobile, les véhicules électriques sont devenus un véritable sujet d’actualité. Renault estime que le marché représentera 10% du marché des véhicules neufs dès 2020 en France ! En considérant que 90% de la charge de ces véhicules se fera soit au domicile soit dans les entreprises, on identifie le gisement majeur de croissance que cela représente pour la filière électrique. En effet, la borne de charge constitue un prolongement du tableau de distribution et fait partie intégrante du cœur de métier de l’installateur. Autant de raisons pour que ce dernier prenne le tournant de la e-mobilité.Engagés depuis 2010 dans la recherche, nous basons notre expérience sur des tests d’envergure réalisés à Strasbourg et Nice, en partenariat avec ERDF, Renault, Toyota et BMW.Hager s’est associé à Renault pour développer deux labels officiels : EV et ZE Ready 1.2. Les installateurs pourront les obtenir suite à une formation. Cette certification leur permettra de réaliser des installations de bornes de charge en toute conformité avec les exigences normatives.

Sur le salon Rexel, vous présentiez de nouveaux produits autour de la technologie KNX. Considérez-vous toujours KNX comme le protocole standard de la domotique ?

En la matière, c’est le marché qui impose le standard ! Et une étude récente montre que KNX détient 74% de part du marché européen (étude BSRIA 2012). Ce succès se confirme également à un niveau mondial puisque l’association vient de fêter son 300e membre avec l’arrivée de Fujitsu. La force de KNX, c’est justement sa communauté. Elle garantit la pérennité des réalisations. En tout cas, chez Hager, nous éprouvons une grande fierté . Celle d’avoir fortement contribué à la naissance et à l’évolution de cette technologie, d’une part. Et d’autre part, d’en être un des représentants majeurs en France.

Côté nouveautés, nous présentons essentiellement des évolutions fonctionnelles liées à notre interface domovea.

Par exemple, un indicateur de consommation électrique ou encore une interface pour l’alarme permettant d’intégrer les services d’alarme dans une installation domotique.

L’efficacité énergétique est à l’ordre du jour avec l’application de la  RT2012. Quelles réponses concrètes proposent Hager aux électriciens ?

Chez Hager, nous considérons que la RT2012 est une réelle opportunité pour la filière car l’installation électrique doit être l’élément moteur de la performance énergétique d’un bâtiment. C’est aussi un vrai challenge pour nos clients et nous les accompagnons au quotidien dans cette évolution importante de leur métier. Au-delà de nouvelles solutions produits dédiées à la mesure, la gestion et le pilotage de l’énergie, nous déployons tout un panel de services. Le plus visible est sûrement la création de centres de compétences en région ; nous venons d’ailleurs d’inaugurer le 5e à Lyon. Conçus comme des outils pédagogiques high-tech, ces lieux de rencontres et d’échanges sont aussi des lieux de transmission de savoir où sont dispensées les formations Hager.

La lutte contre la contrefaçon est devenue cause nationale. Quelle est la démarche d’Hager ?

C’est un réel fléau. En France, nous pouvons nous estimer chanceux ! Grâce à un engagement entier de la filière, nous bénéficions d’un taux de confiance important. Ceci dit, certains produits contrefaits peuvent tout de même passer au travers des mailles du filet… Pour lever le doute, Hager offre à ses clients un service d’authentification accessible par internet (https://check.hager.com). Basé sur un numéro unique d’identification, il permet de lutter efficacement contre ces pratiques criminelles.

Hager a été le premier fabricant à lancer un site internet pour détecter les futurs électriciens. Quel est votre retour d’expérience ?

En 2008, nous avons lancé un service innovant pour accompagner les projets de création d’entreprise dans la filière électrique : www.devenir-electricien.fr. Totalement gratuit, ce site a remporté le trophée 2010 de la meilleure initiative à Interclima Elec. Il est aujourd’hui consulté par 5000 visiteurs en moyenne chaque mois. Et au mois d’avril, il sera intégré à notre portail www.hager.fr via un onglet « entrepreneurs ». Il sera ainsi complété par des contenus et des services ayant pour objectif de répondre à l’ensemble des préoccupations des entrepreneurs en matière de création d’entreprise bien sûr mais aussi en matière de gestion et de développement de leur structure.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte