La Creuse, véritable laboratoire à l’échelle européenne

Rester le plus longtemps chez soi est une demande de la population mais ce n’est pas toujours possible. Du moins avec un logement non adapté. La Creuse est une région des régions dont la population est la plus vieille d’Europe. La Creuse est aujourd’hui ce que sera l’Europe dans 20 ans. Plutôt que de baisser les bras, le conseil général a décidé d’en faire un atout et a ouvert en 2011 Odyssée 2023, le pôle domotique et technologie de Guéret. C’est devenu un axe stratégique du Limousin.

Sur le même sujet

L’objectif premier est de créer de nouveaux services pour permettre à la population vieillissante de Creuse de vieillir en toute sécurité. Au-delà de la technologie, c’est bien l’autonomie des personnes à mobilité réduite qui est recherché en préservant la sécurité, maintenant le lien social et en coordonnant les soins. La domotique est un des moyens pour sécuriser physiquement et psychologiquement la personne âgée. Pour installer les équipements domotiques au domicile des bénéficiaires, une vingtaine d’entreprises locales, organisées au sein d’un groupement coopératif, sont formées par l’entreprise Legrand, signataire d’un accord de partenariat avec le conseil général, afin de pouvoir intervenir dans les meilleurs délais.

Le programme porte sur :
– la création, à Guéret, d’une licence professionnelle domotique,
– la conception d’un pack« maintien à domicile »,
– la conception d’un pack« structure d’accueil hospitalière »,
– la création d’un centre de ressources connaissances,
– la structuration d’un cluster d’entreprises autour des activités de la domotique.

arton7

Politique, enseignement, professionnels : un partenariat exemplaire
Maintes fois récompensé, ce projet repose sur un partenariat exemplaire alliant l’intercommunalité, la région, le département, l’entreprise Legrand, les acteurs socio-économiques et éducatifs. Membre depuis 2007 du réseau Sen@er qui regroupe des régions européennes engagées dans l’économie du vieillissement, le conseil régional du Limousin a créé Autonomie lab pour expérimenter et diffuser des solutions innovantes pour compenser la perte d’autonomie chez les personnes âgées ou handicapées. De son côté, l’entreprise Legrand, basée à Limoges, a mis des ingénieurs à disposition du pôle pour travailler à la conception des produits domotiques. Le rôle du conseil général de la Creuse est de déployer les solutions domotiques auprès des personnes âgées et handicapées. Quant aux artisans électriciens, ils ont été mobilisés par les chambres consulaires au sein d’un groupement d’intérêt économique. Une licence domotique professionnelle est déjà enseignée et la réflexion porte maintenant sur un master européen.

Le pack domotique
Un boîtier de téléassistance est installé à domicile. En cas de besoin, la personne appuie sur l’émetteur pour être mis en relation avec le centre d’assistance. Le pack domotique comprend trois détecteurs (gaz, température et fumée), et les éléments constitutifs d’un chemin lumineux, le plus souvent de la chambre aux toilettes. Accessible via un abonnement mensuel de 38 euros (coût maximum), ce pack peut être inclus dans les plans d’aide de l’allocation personnalisée d‘autonomie ou de la prestation de compensation du handicap.

Aujourd’hui 400 personnes bénéficient de cette aide régional et 25 emplois ont été créés. Plus que tout le lien social n’est pas rompu et l’installateur joue un rôle primordial.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte