GE teste un prototype d’éolienne “intelligente” aux Pays-Bas

General Electric (GE) a annoncé en fin de semaine dernière, la mise en service sur son site d’essai de Wieringermeer, aux Pays-Bas, un prototype d’éolienne de grande puissance dit « intelligente » qui augmente la production électrique.

Sur le même sujet

Annoncée en janvier dernier, l’éolienne 2.5-120 va désormais tirer profit de la puissance de l’internet industriel pour analyser des dizaines de milliers de données par seconde, permettant ainsi de gérer des sources d’énergie éolienne variables afin de garantir une production électrique prévisible et constante.

La turbine peut intégrer en effet un système de stockage d’énergie et des algorithmes avancés tout en communiquant avec les turbines voisines, les techniciens de maintenance et les opérateurs.

La 2.5-120 devient la première éolienne à allier une efficacité unique et une production électrique optimisée sur des sites peu venteux, avec selon GE, “une augmentation de 25 % de l’efficacité et de 15 % de la production électrique par rapport au modèle existant de GE.” Ces caractéristiques devraient permettre aux opérateurs de parcs éoliens d’accroître leurs rendements sur les sites peu venteux.

Les contrôles sophistiqués de l’éolienne, son rotor de 120 mètres, la hauteur de la tour, dont le moyeu peut culminer jusqu’à 139 mètres, ont été étudiés pour les zones boisées, en Europe et au Canada notamment.

Toutes ces nouvelles technologies sont validées par ECN, un institut de recherche néerlandais indépendant spécialisé dans les énergies renouvelables. D’ailleurs, le prototype 2.5-120 sera testé et contrôlé, jusqu’à l’automne 2013, conformément aux normes de GE et du secteur de l’éolien.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte