Soitec et Philips/Step remportent le métro – Actualité j3e n°817

Un contrat de 11 M€ pour Soitec et Philips/Step

L’entreprise Soitec et le groupement Philips/Step ont remporté l’appel d’offres européen lancé par la RATP en juin 2012 pour le remplacement, d’ici à 4 ans, des 250 000 points lumineux de ses 302 stations de métro et de ses 66 gares de RER. Un marché divisé en six lots (dont cinq remportés par Philips associé à Step) pour un montant total de 11 M€.

Sur le même sujet

La RATP sera alors le premier réseau de transports existant intégralement équipé de LED dans ses espaces.

Dans la réponse à cet appel d’offre, Philips s’est associé à la société Step (Solutions techniques d’éclairage professionnel), intégrateur français, doté d’une expertise sur des solutions LED spécifiques complémentaires de l’offre Philips. Ce marché permet à l’entreprise seine-et-marnaise l’embauche de personnel complémentaire ainsi qu’un partenariat avec l’Esat (Établissement et service d’aide par le travail) d’Hautefeuille (77).

Un million de m2 à éclairer

Quant à la RATP, en tant qu’opérateur de transport, elle a été pionnière dans l’expérimentation de l’éclairage LED. Depuis août 2009, elle a mené de nombreuses expérimentations comme le remplacement de l’ensemble des points lumineux de la station de métro Censier-Daubenton (début 2010), du siège de la RATP (2010) et de certains de ses sites industriels (2011). Forte de ces expérimentations, la société a pris la décision de généraliser l’éclairage à LED sur ses réseaux métro et RER, ce qui représente une surface d’environ 1 million de m2 à éclairer.

Le début du déploiement s’opérera mi-avril 2013 avec la station de métro Franklin D. Roosevelt. Ce projet est intégralement financé par la RATP.

breve15397aNotons pour finir que la consommation d’énergie électrique des espaces de transport représente actuellement environ 12 % de la consommation énergétique globale de la RATP. Le changement de l’ensemble des sources par des LED entraînera une réduction de plus de 50 % de la consommation d’énergie nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER et réduira d’autant les émissions de gaz à effet de serre associés.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte