Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température

Chauffage à eau chaude… Le Grenelle de l’Environnement et certaines directives européennes, portant sur la performance énergétique des bâtiments et l’éco-conception des produits consommateurs d’énergie, s’inscrivent dans une approche ambitieuse et contraignante d’économie d’énergie et de protection de l’environnement. La France s’est ainsi fixé l’objectif de réduire ses émissions de CO2 d’au moins 38% d’ici 2020.

Sur le même sujet

La rénovation énergétique des bâtiments est donc au coeur de la mise en oeuvre du bâtiment responsable de 2020 et des directives européennes. D’autres dispositions réglementaires, comme l’entretien obligatoire des chaudières ou des incitations financières (éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt…) constituent autant d’aides et de soutiens contribuant à atteindre cet objectif.
Aujourd’hui, le niveau moyen de consommation énergétique du parc est de 240 kWhep/m²/an. La réglementation thermique 2012 prévoit des exigences dans la construction neuve de 50 kWhep/m²/an pour les cinq usages : chauffage, eau chaude sanitaire (ECS), climatisation, éclairage et consommation des auxiliaires. De même, deux labels de performance énergétique ont été mis en place pour la rénovation : le label HPE rénovation à 150 kWhep/m²/an et le label BBC rénovation à 80 kWhep/m²/an.
Dans ce contexte, le comité stratégique Radiateurs d’Uniclima, représenté par les principaux industriels de la profession, a analysé les atouts majeurs du radiateur dans la basse température, et livre ici ses conclusions :
Idéal pour optimiser la performance énergétique et le confort thermique d’une installation de chauffage, les radiateurs constituent une solution à la fois performante, économique, flexible et durable qui a largement fait ses preuves…

L’atout Performance énergétique
Les radiateurs ont avant tout l’avantage de pouvoir être installés avec n’importe quel générateur, chaudière à condensation ou PAC. Ensemble, ils offrent un meilleur rendement, notamment en demi-saison. C’est pourquoi, lorsqu’on remplace un générateur, il est souvent plus efficace de remplacer également les anciens radiateurs par des équipements de nouvelle génération, afin d’être au rendez-vous de la performance énergétique.
En effet, quelle que soit la performance du générateur, l’optimisation de l’efficacité énergétique d’une installation de chauffage à eau chaude ne peut être obtenue qu’avec le remplacement des radiateurs, en veillant à ce qu’ils soient correctement dimensionnés.
On appelle radiateur basse température un radiateur dont le régime d’eau (température d’entrée et de sortie de la chaudière) moyen est de 30° au-dessus de la température ambiante. Lorsqu’on remplace un générateur par un autre, plus performant, il est donc avisé de penser à redimensionner les radiateurs, c’est-à-dire à trouver la bonne température d’émission, en fonction du régime d’eau de l’installation de chauffage.
Pour obtenir à la fois une performance optimale et le meilleur confort thermique*, il faut donc étudier, avant tout remplacement, l’installation dans son ensemble, notamment le débit d’eau et la température de départ.

L’efficacité énergétique du radiateur dépend également d’autres facteurs essentiels :

Grâce à son robinet thermostatique, il est particulièrement réactif, pour réguler immédiatement et automatiquement les émissions de chaleur en fonction des apports liés à l’ensoleillement extérieur ou aux activités humaines. Sa réactivité est également remarquable lors des relances (remises en marche après arrêt), la puissance de l’installation étant modulable.

Grâce à sa tête thermostatique sensible et très précise, il permet de réguler le débit d’eau et, par conséquent, la température. Sa surface de chauffe plus importante favorise une circulation homogène de la chaleur.

De plus, les coûts d’achat, d’installation et de maintenance des radiateurs sont faibles, pour un cycle de vie particulièrement long. Ces caractéristiques particulières font donc du radiateur une solution moderne et performante qui constitue un investissement rentable.

L’atout polyvalence
Outre le fait qu’il s’adapte à tous les générateurs, le radiateur est aussi facile à installer qu’à remplacer, offrant ainsi à l’installateur un véritable gain de temps. L’échange des radiateurs anciens, grâce à la standardisation des équipements, est aisé et rapide.

De plus, le raccordement n’est aujourd’hui plus un frein, puisqu’il existe à présent toutes sortes de kits d’adaptation pour les différents entraxes, diamètres…
*Le confort thermique est défini comme un état de satisfaction vis à vis de l’environnement thermique. Il est déterminé par l’équilibre dynamique établi par échange thermique entre le corps et son environnement. Le confort thermique dépend de 6 paramètres : le métabolisme (production de chaleur interne au corps humain permettant de maintenir celui-ci autour de 36,7 °C) ; l’habillement (résistance thermique aux échanges de chaleur entre la surface de la peau et l’environnement) ; la température ambiante de l’air Ta ; la température des parois Tp ; l’humidité relative de l’air (HR) et la vitesse de l’air, qui influence les échanges de chaleur par convection. Flexible en taille comme en emplacement, le radiateur est facile à déplacer dans une pièce ou d’une pièce à l’autre, sans entraîner de travaux lourds ni de dégâts. Il constitue également un émetteur idéal pour compléter une installation, comme par exemple pour l’aménagement de combles.

Enfin, ces radiateurs peuvent remplir des fonctions annexes très utiles : sèche-serviette, miroir, patère, agencement d’espace (rambarde, claustra)…

L’atout innovation
Le radiateur assisté par ventilateurs
Développé récemment, le radiateur assisté par ventilateurs permet de maximiser la réactivité, grâce à la convection forcée (échange de chaleur par convection). Cet émetteur actif met en oeuvre des ventilateurs silencieux qui augmentent l’émission de chaleur par convection, permettant ainsi d’optimiser la performance du radiateur sans augmenter son dimensionnement. En associant le confort du rayonnement et la puissance de la convection, le radiateur assisté par ventilateurs permet de chauffer efficacement les grands volumes. Facile à installer, le radiateur assisté par ventilateurs constitue un émetteur idéal en neuf et également en rénovation, lorsqu’il est associé à un générateur basse température comme une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur.

L’atout environnemental
100% recyclables, les radiateurs, fabriqués en acier, sont conçus dans une démarche de développement durable, pour mieux protéger l’environnement et réduire les émissions de CO2. Faciles à nettoyer, ils favorisent l’hygiène et la protection de la santé.
La qualité et la performance des radiateurs est certifiée par des normes et certifications. Ainsi Certita, organisme de certification du génie climatique, assure-t-il la fiabilité des caractéristiques des produits, grâce à des essais, audits et évaluations, dans l’objectif de garantir leur comparaison objective et d’établir une confiance concrète entre fabricants, prescripteurs et utilisateurs. Les radiateurs certifiés offrent notamment : FINIMETAL E2, ACOVA Fassane Neo, ZEHNDER Charleston, ACOVA Fassane vertical, ACOVA Fassane Neo, ZEHNDER Nova Neo, FINIMETAL T6.
Une indication exacte de la puissance thermique (selon la norme EN 442), certifiée par un laboratoire de test indépendant. Une conformité des matériaux au moins égale aux exigences de la norme EN 442-1 (la norme NF EN 442 fixe un référentiel pour mesurer les puissances thermiques des radiateurs à eau chaude. Le delta T y est calculé en faisant la différence entre la moyenne des températures d’entrée et de sortie de chauffage du radiateur et la température ambiante de la pièce (Delta T 50 K : ([75°+65°)/2]-20°=50K).
Les travaux du comité stratégique Radiateurs d’Uniclima ont donc permis d’établir que le radiateur constituait une solution technique moderne, performante, fiable et éprouvée. Les nouveaux équipements basse température, comme les radiateurs assistés par ventilateurs, offrent également un confort et un bien-être appréciés des utilisateurs, notamment grâce à la sensation de chaleur douce qu’ils procurent, ainsi qu’à la répartition homogène de la chaleur induite par ses vastes surfaces d’émission.

A propos d’UNICLIMA
Le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques accompagne les entreprises et les représente auprès des instances françaises, européennes et internationales dans les travaux réglementaires et normatifs, les fait bénéficier de son expertise et de son réseau, et constitue une structure d’accueil et d’échanges pour leur permettre de rencontrer les acteurs de la profession. Les secteurs d’activité : chaudières et brûleurs gaz-fioul, radiateurs à eau chaude, énergies renouvelables, solaire thermique et chaudières biomasse, pompes à chaleur, froid, climatisation, ventilation et traitement d’air des bâtiments ; filtration, dépoussiérage, assainissement des atmosphères de travail… pour des applications dans les secteurs résidentiels, tertiaires et industriels.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte