MECASOLAR dirige un projet européen de R&D pour le développement de nouveaux matériaux qui augmentent l’efficacité et la durabilité des trackers solaires photovoltaïques

L’Union Européenne a mis en marche un nouveau projet de recherche, dénommé OPTIMUS et encadré dans le Programme de Coopération Technologique EUREKA.

Sur le même sujet

  • Le projet OPTIMUS, dirigé par MECASOLAR et auquel participent également les sociétés ACF et ISTON, représentera un saut technologique en avançant sur les composites à base polymère et de ciment, pour obtenir des matériaux plus résistants, plus durables, plus légers et associés à un meilleur rendement des trackers solaires photovoltaïques.
  • L’investissement total du projet qui vient de démarrer, et cofinancé par le Centre pour le Développement Technologique Industriel (CDTI), dépasse les 830 000 euros.
  • MECASOLAR se montre satisfaite par la direction de ce projet international de R&D qui répondra aux demandes technologiques de l’industrie solaire concernant la réduction du poids et de la consommation de matériaux sur les trackers solaires photovoltaïques.

 17 juin 2013.- L’Union Européenne a mis en marche un nouveau projet de recherche, dénommé OPTIMUS et encadré dans le Programme de Coopération Technologique EUREKA, qui, pendant les trois prochaines années, sera centré sur la recherche et le développement de nouveaux matériaux à appliquer sur les trackers solaires dans le but de maximiser leur efficacité. Avec un budget global de 830 577 euros -cofinancé par le CDTI-, le projet international sera dirigé par MECASOLAR, avec également la participation des sociétésAdvanced Composite Fibers (ACF) et ISTON.

L’objectif final du projet est de répondre aux besoins technologiques de l’industrie solaire qui recherche des produits finaux qui soient compétitifs en termes de coûts, avec une réduction de la consommation de matériaux, du poids des trackers et du temps nécessaire à leur construction. En ce sens, le caractère multidisciplinaire du projet permettra de générer des connaissances et d’avancer dans le domaine des composites à base polymère et de ciment, orientés vers la production de trackers solaires.

Pour y parvenir, sous la direction de MECASOLAR, et pendant trois ans, les trois entreprises participant à ce projet travailleront de façon coordonnée : MECASOLAR (Espagne), multinationale spécialisée dans la conception et la fabrication de trakers solaires, de structures fixes au sol et sur toitures, et de vis de fondation pour grands sites solaires photovoltaïques ; ACF (Espagne), spécialisée dans la commercialisation, le consulting, la conception et l’exécution de solutions à hautes prestations basées sur des polymères renforcés par de la fibre de carbone (CFRP) et de la fibre de verre (GFRP) ; et la société turque ISTON (Turquie), spécialisée en éléments préfabriqués en ciment et en béton.

MECASOLAR –leader du secteur et dont les trackers solaires et les structures fixes sont présents sur plus de 500 projets dans cinquante pays- souligne que le développement du projet OPTIMUS représentera un saut technologique concernant les matériaux des trackers solaires, « qui nous permettront de répondre à la demande des utilisateurs et à certains des inconvénients de matériaux actuellement utilisés dans la construction des trackers ».

Parmi ces aspects que les composites permettront d’améliorer par rapport aux matériaux actuels (principalement l’acier galvanisé), on pourra souligner : la réduction de 30 % du poids de la structure, qui oscille actuellement entre 1 920 et 2 225 kg ; une plus grande résistance à la corrosion en milieux agressifs, en augmentant la durabilité des trackers, dans la mesure où la résistance des composites aux agents chimiques et aux acides organiques et inorganiques est bien supérieure ; ainsi qu’une réduction du coût de maintenance des trackers et une vie utile attendue du tracker qui soit identique à celle des panneaux solaires.

En ce sens, le Département R&D de MECASOLAR souligne que les principaux OBJECTIFS du projet OPTIMUS dirigé par la multinationale sont :

–       Développer des matériaux présentant une plus grande résistance aux fluctuations climatiques et qui soient adaptables à des conditions climatiques extrêmes (utilisables dans les déserts, les zones de mousson, etc.).

–       La réduction de l’utilisation de ressources et du coût des matériaux grâce à l’optimisation de l’utilisation de fibres sans perte d’efficacité mécanique ; l’amélioration de l’imprégnabilité et de la cohésion entre les fibres et la matrice polymère.

–       L’augmentation de la durabilité.

–       La résistance aux rayons UV, au feu et à l’humidité.

–        L’augmentation de la légèreté et de la compacité des composites.

–        La réduction de l’utilisation de ressources et du coût des matériaux grâce à l’optimisation de l’utilisation de renforts (fibres courtes polymères ou métalliques) sans perte d’efficacité mécanique ; ainsi que grâce à l’interaction améliorée entre le ciment et les agrégats.

–        L’adaptation du matériau à différents types de sols et amélioration de l’interaction avec le sol.

–        La réduction des pathologies associées à la pénétration d’agents chimiques (corrosion, carbonatation,…).

–        Optimiser le matériau grâce à une meilleure effectivité de coûts, en réduisant les coûts de fabrication et les temps de production.

–        L’amélioration de l’efficacité énergétique et réduction de l’impact environnemental tout au long du cycle de vie des installations de trackers solaires, en réduisant la consommation énergétique aussi bien dans le processus de production que dans le transport des matériaux.

–        Améliorer la qualité du produit et son rendement, en comparaison avec les modèles structurels traditionnels sans analyse de vie en service, sur la base de systèmes de production efficaces en termes de coûts.

–        L’analyse de l’empreinte carbone et des exigences énergétiques liées au traitement et aux processus de production des nouveaux matériaux proposés en comparaison avec celles des matériaux traditionnellement utilisés dans les trackers solaires.//

 

MECASOLAR est une société spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de trackers solaires à 2 axes, de trackers solaires à 1 axe -azimutal, polaire et horizontal-, de structures fixes au sol et pour toitures, ainsi que de vis de fondation pour installations solaires photovoltaïques.

L’entreprise a installé ses trackers solaires et ses structures fixes dans plus de 500 projets, ses trackers étant installés dans plus de 40 pays, ce qui représente une puissance supérieure à 343 MW.//

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte