10 nouveaux adhérents au Cluster Lumière

…et autant de bonnes raisons de rejoindre le groupement de la filière éclairage. Dix entreprises viennent de rejoindre le Cluster Lumière, groupement d’entreprises et d’acteurs de la filière éclairage. Ce qui pousse ces sociétés à adhérer au groupement ? Le partage de compétences et le développement du réseau de contacts, mais aussi de moyens de recherche et d’expertise, quand ce n’est pas le choix d’une diversification stratégique.

Sur le même sujet

Le Cluster Lumière vient d’attirer dix nouvelles entreprises, dont la plupart ont un rayonnement international. Ces adhésions en nombre témoignent de l’attractivité du groupement tout autant que du dynamisme de la filière éclairage.

Stimuler l’entrepreneuriat

Le réseau de compétences présidé par François Corteel stimule d’abord l’entrepreneuriat. Ainsi Philippe Raynaud, déjà leader du groupe Eclairage tertiaire au sein de ce réseau, a créé en début d’année AERIS Concept pour proposer la fourniture et mise en service de matériel de régulation dans tout type de bâtiment, s’appuyant sur sa solide expérience de la régulation de la production, de la gestion du confort et de la supervision. Il confirme « l’intérêt du partage de compétences, notamment au travers de projets collaboratifs concrets démontrant les économies et le retour sur investissement à court terme d’une bonne combinaison Eclairage LED/Régulation ».

Fivefive est une startup créée en 2012 et dont le produit arrive cet été sur le marché. La lampe d’ambiance, Holî, contrôlée par IPhone, cache 18 LED hautes performances, chacune étant pilotée indépendamment pour multiplier les jeux de lumière Pour Grégoire Gérard, son dirigeant, « le Cluster Lumière nous a permis de trouver les interlocuteurs qui ont su nous conseiller sur la réglementation, les bonnes questions à se poser sur l’éclairage domestique et plus largement le monde des LED ».

La plateforme PISEO attire les entreprises

La création de la plateforme d’innovation PISEO, qui mutualise les moyens de recherche et d’expertise,  est fortement mise en avant par certains nouveaux adhérents. Yole Développement, société de conseil et stratégie (semi-conducteurs, LED…) est l’un des actionnaires de PISEO. Philippe Roussel, l’un de ses responsables, explique : «  Notre engagement dans PISEO nous a confirmé le dynamisme des acteurs du luminaire, ce qui nous pousse à vouloir investir davantage la chaîne de valeur de l’éclairage. De plus, pour nous qui travaillons essentiellement à l’international, c’est aussi l’opportunité de retrouver le marché français. »

Deux sociétés souhaitent utiliser les services de PISEO. Le groupe Dr Fischer, qui a repris les activités Incandescence et lampes spéciales de Philips à Pont-à-Mousson (54), a la volonté d’investir les systèmes LED. Comme l’explique Frédéric Mazur, LED Product Manager, « le Cluster Lumière nous offre des ouvertures relationnelles, mais aussi les services de PISEO ».

Mafelec, fabricant de systèmes d’éclairages à LED pour les environnements sévères, comme le ferroviaire, a également rejoint le cluster pour sa proximité avec PISEO. « La plateforme dispose d’équipements de mesure d’optique hautement spécialisés et apparaît comme un laboratoire tiers qui fait autorité, explique Elodie Tartas, ingénieur optique ; le Cluster Lumière organise aussi de nombreuses réunions d’informations techniques qui renforceront notre maîtrise des LED. »

Evoluer vers de nouveaux marchés

Investir un nouveau segment de marché constitue l’une des clés de l’adhésion au Cluster Lumière. H2i Technologies, conçoit, fabrique et commercialise des technologies optoélectroniques qui permettent de remplacer les boutons de commandes par des interfaces tactiles. Cette success story nîmoise explore aujourd’hui de nouveaux marchés de niches en éclairage extérieur. L’adhésion au Cluster Lumière, selon son dirigeant Gilles Cavallucci, « permettra d’emmagasiner les bonnes pratiques et de faire le point sur l’état de l’art autant que sur les marchés ».

L’avenir des LED

Fabien Poutignat, Président de Loupi, acteur de la filière depuis 35 ans, a « rejoint la communauté pour ouvrir de nouveaux horizons et mutualiser les ressources. Nous allons notamment participer à une réflexion sur l’avenir des LED : marche du remplacement et nouvelles installations, confrontation à l’irruption des TIC et de l’internet dans la gestion d’éclairage, autant d’enjeux où indiscutablement, l’union fera la force. »

Et aussi… « faire grandir la profession »

Pour Gabriel Vaudour, Responsable Photométrie de Roch Service, « adhérer à un cluster, c’est une occasion complémentaire d’échanger avec les autres acteurs de l’éclairage dans le but de faire grandir la profession. » Bureau de contrôle, Roch Service propose des outils d’aide à la gestion des ouvrages de voirie et d’éclairage sportif : contrôle de conformité mécanique, diagnostic photométrique, logiciel de GMAO… La société compte s’investir dans les groupes de travail traitant d’éclairage public au sein du cluster.

Chez Sifelmet, la dirigeante Christelle Bonnevie déclare rechercher « un vecteur de communication nous permettant de cibler les professionnels de l’éclairage, de leur présenter la technologie de l’électroluminescence et d’échanger, de partager des projets, d’innover ensemble. Notre société fabrique des circuits imprimés, certains sont dédiés à des applications lighting mais avec cette nouvelle offre, nos clients cible ne sont plus les mêmes. En cela, le cluster nous met en lien avec de nombreux acteurs et nous ouvre d’autres horizons. »

Innover, tout connaître des normes et des technologies qui révolutionnent l’éclairage, mais aussi… venir par attrait. C’est le choix de Laurence Lomont. La dirigeante de Looom, bureau d’études dont les clients sont les grandes enseignes commerciales, connaît parfaitement la filière et souhaite trouver dans le groupement un lieu d’échanges et une passerelle vers les autres, qu’ils soient partenaires ou clients.

Les dix nouveaux adhérents : AERIS Concept, Marseille (13) ; Dr Fischer Europe, Pont-à-Mousson (54) ; Fivefive, Villeurbanne (69) ; H2i Technologies, Nîmes (30) ; Looom, Lyon (69) ; Loupi, Paris (75) ; Mafelec, Chimilin (38) ; Roch Service, Cergy-Pontoise (95) ; Sifelmet, Chalon-sur-Saône (71) ; Yole Développement, Villeurbanne (69)

A propos du Cluster Lumière

Créé en 2008 à l’initiative de l’ENTPE, Philips, CCI de Lyon, Sonepar et CDO, le Cluster Lumière rassemble 150 adhérents : fabricants de modules d’éclairage, laboratoires et centres techniques, bureaux d’étude et d’architectes, concepteurs éclairagistes, maîtres d’œuvre, installateurs et distributeurs. 75 % des adhérents sont des PME.

Le Cluster Lumière a pour mission d’accélérer le développement des techniques innovantes d’éclairage (dont la technologie LED), de développer l’activité et la compétitivité des entreprises, de promouvoir à l’international la filière et ses entreprises. Il met en contact les laboratoires/centres techniques avec les PME autour des projets d’éclairage. Il anime des projets collaboratifs autour des grands marchés de l’éclairage (éclairage urbain, tertiaire et industriel, éclairage des commerces). Il favorise les partenariats entre ses membres.

L’éclairage représente 10% de la consommation électrique en France et 19% dans le monde. En ville, 45% de l’énergie pourrait être économisée sur l’usage. Dans le bâtiment, un gain de 40% sur la puissance et 25% sur l’usage paraît possible. Le Cluster Lumière est lauréat de la sélection nationale grappes d’entreprises 2010 pour son projet de plateforme d’innovations technologiques LED.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte