Formation professionnelle en énergie solaire à Paris, du 9 au 13 Septembre 2013

Après avoir formé plus de 2000 stagiaires, en huit ans, les « formations solaires Tecsol » font peau neuve et changent pour coller encore plus aux évolutions techniques.

Sur le même sujet

Ainsi les nouvelles sessions intègrent un module complet sur les chauffe-eau solaires autovidangeables et le cours sur le photovoltaïque traite en détail de l’autoconsommation.

Désormais les sessions durent 3 jours pour le photovoltaïque et 2 jours pour le solaire thermique. Elles sont accessibles aux stagiaires ayant une formation minimale de niveau bac technique, ou une expérience dans le secteur du bâtiment.

Positionnement

Après une période de moratoire suivie d’une baisse trimestrielle des prix d’achat de l’électricité solaire, la filière a traversé une phase de dépression, entraînant dans sa chute le marché du solaire thermique.

Alors que le prix des installations PV n’a jamais été aussi bas, rendant cette technique de plus en plus compétitive, s’ouvre la perspective de la «parité réseau» et de l’autoconsommation.

Le solaire thermique n’est pas en reste et connaît des évolutions techniques rapides avec le développement des systèmes solaires autovidangeables et la monté en puissance des contrats de Garantie de Performances.

Ce stage a pour finalité d’apporter aux intervenants techniques une connaissance approfondie des filières photovoltaïques et thermiques. Il permettra de répondre aux principales questions qui se posent lorsque l’on souhaite développer un projet solaire :

  • Quelles sont les possibilités réelles d’utilisation de l’énergie solaire dans le tertiaire et le résidentiel ?
  • Comment concevoir une installation ? Comment la calculer ?
  • Quelles sont les économies générées ? Quel est l’impact sur l’environnement de ces systèmes ? Comment s’articule le solaire avec la nouvelle réglementation thermique ?
  • Quelles sont démarches à effectuer pour bénéficier des aides publiques ? (Fonds chaleur et aides régionales pour le solaire thermique. Crédit d’impôt, tarif d’achat, subventions pour le photovoltaïque). Quelle évolution à court et moyen termes ?
  • Comment intégrer le solaire dans une politique environnementale globale des institutions et des entreprises ?
  •  Études de cas et, en fonction des possibilités, visite d’installations.

 

A qui s’adresse ce stage ?

 

  • ·         Aux bureaux d’études techniques, entreprises du génie climatique et d’électricité, exploitants de chauffage, maîtres d’ouvrage, organismes d’HLM, économistes du bâtiment etc…

 

Objectifs pédagogiques 

  • ·       Connaître la technologie des composants solaires et des installations.
  • ·       Savoir dimensionner les installations solaires thermiques et photovoltaïques.
  • ·       Connaître les différents schémas de principe d’une installation et savoir sélectionner le plus approprié.
  • ·       Déterminer la rentabilité économique d’un projet et l’impact environnemental de celui-ci. 

Intervenants

Lors de la session de février les intervenants seront :
  • ·       André Joffre – Ingénieur Arts et Métiers – PDG de TECSOL
  • ·       Jean-Yves Quinette – Docteur-Ingénieur ICAM.
  • ·       Sébastien Decottegnie – Ingénieur

1 commentaire

  1. formation professionnelle - 25 août 2013 à 15 h 30 min

    Bonjour,

    Cette formation professionnelle est très intéressante et dans l’air du temps. C’est toujours un plus de compléter ses connaissances.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte