Coupures d’électricité à Paris : fixer une ambition au Turpe 4

DR

Quelque 6.000 foyers parisiens ont subi vendredi 20 septembre des coupures d’électricité, pour certaines répétées dans les jours suivants. La FNCCR demande à la CRE une trajectoire d’investissement ambitieuse pour le Turpe 4.

Sur le même sujet

La récente reprise des efforts d’ERDF lors de la période 2009-2012 a mis fin à une longue phase de baisse des investissements du distributeur dans les réseaux électriques. Il faudra néanmoins du temps pour résorber les portions les plus fragiles, comme en témoignent la série d’incidents survenus cet été en zones rurales (250.000 foyers touchés en juillet et août) ainsi que les coupures ayant affecté Paris ces derniers jours. Survenant dans une zone densément peuplée, ces coupures rappellent celles ayant frappé Courbevoie, Levallois et Neuilly en janvier 2013. Elles posent la question de la vétusté des réseaux.
La FNCCR demande que le prochain tarif (Turpe 4) garantisse le financement du renouvellement des ouvrages par ERDF et ses autorités concédantes, et définisse une trajectoire d’investissement ambitieuse, sans sous-estimer les besoins, contrairement au projet proposé actuellement par la CRE.
A l’heure où les « smart grids » et « compteurs intelligents » dessinent le réseau du futur, la FNCCR rappelle qu’elle a de nombreuses fois affirmé en le regrettant que de tels outils, plaqués sur des réseaux vétustes ou inadaptés, ne seront
guère efficaces. La remise à niveau des réseaux, y compris en milieu urbain, est la condition préalable à leur « intelligence. »
La FNCCR préconise une gouvernance renforcée des investissements d’ERDF, qui permette de garantir le respect par le concessionnaire de la trajectoire prévue, ce qui n’a pas toujours été le cas lors de la période tarifaire précédente. C’est un des principes du protocole signé par ERDF et la FNCCR le 18 septembre. Les autorités organisatrices du service public d’électricité (AODE) et la FNCCR y veilleront tout particulièrement dans le cadre de l’élaboration et du suivi des
programmes pluriannuels d’investissements.

Créée en 1934, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) est une association regroupant plus de 600 collectivités territoriales et établissements publics de coopération, spécialisés dans les services publics d’électricité, de gaz, d’eau et d’assainissement, de communications électroniques et de déchets, que ces services
soient délégués (en concession) ou gérés directement (en régie).
Les collectivités locales sont propriétaires des réseaux de distribution d’électricité basse et moyenne tension.

www.fnccr.fr / www.clairenergie.fr / www.energie2007.fr / www.servicedeau.fr /

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte