Stéphanie Auxenfans – Division Construction Reed Expositions

Stéphanie Auxenfans, en charge de la division Construction, chez Reed Expositions, a pris la direction des opérations du rassemblement des salons Batimat, Interclima+elec Home&Building et Idéo bain. Elle nous explique ce que va y gagner la filière électrique et, plus globalement, celle de la construction. 2 700 exposants accueilleront près de 400 000 visiteurs, du 4 au 8 novembre prochains, à Paris Nord Villepinte, nouveau parc d’exposition pour les 3 salons.

Sur le même sujet

Pourquoi avoir rassemblé Batimat, Interclima+elec Home&Building et Idéo bain ? Quelle logique ?

Tout est parti du changement de lieu pour Batimat, qui était à saturation à la porte de Versailles. Avec la réduction du  hall 1 pour construction de la tour Triangle, la situation aurait empiré. À l’annonce du déménagement de Batimat pour le parc de Paris Nord Villepinte, les industriels et grandes fédérations ont vu l’opportunité d’offrir, sous un même toit, aux professionnels du bâtiment, toutes les solutions de la filière réunie. En effet, la recherche de l’efficacité énergétique des bâtiments ainsi que l’amélioration de leurs accessibilités et confort mènent à une conception de plus en plus globale où tous les métiers collaborent entre eux. Les visiteurs de la prescription (architectes, ingénieurs, BE…) ont besoin d’avoir toute l’offre ensemble : de l’enveloppe du bâtiment à sa gestion intelligente. Les visiteurs « spécialisés » par métier, quant à eux, retrouveront  leur salon professionnel puisqu’il ne s’agit pas d’une fusion mais d’une tenue conjointe.

N’y a-t-il pas eu de réticences à associer l’actif et le passif du bâtiment ?

Les quelques objections du début ont vite laissé place à la cohérence de l’évènement. Depuis la mise en application de la RT 2012 et ses bâtiments basse consommation et, surtout, avec l’arrivée de la RT 2020 et ses bâtiments à énergie positive, il est devenu impossible de fonctionner par lots techniques. Il est évident pour tous les acteurs économiques que le travail à réaliser sur l’enveloppe est réel. Mais sans associer les systèmes actifs électriques et électroniques, les objectifs réglementaires et environnementaux ne seront pas respectés.

À quoi va ressembler cet évènement ?

Les 9 halls de Paris Nord Villepinte seront occupés. La semaine sera animée par de nombreuses conférences, évènements et remises de prix. Pour la partie électrique, l’évènement phare sera les Smarthome Awards. Cette 5e édition voit l’envol de la domotique et le jury choisi pour délibérer en est le reflet. Jérôme Bonaldi, journaliste passionné, en est le président. La remise des prix aura lieu le mercredi 6 novembre sur le salon, à la suite du Forum des intégrateurs, conférences dédiées à la domotique. Sera remis aussi le 5e Energy Performance + Architecture Award, prix qui récompense un architecte pour son approche énergétique du bâtiment. C’est l’architecte allemand, Stefan Behnisch, qui a été distingué en 2013 et qui viendra présenter son travail.

 

Quelle opportunité cela représente pour les bureaux d’étude, maîtres d’œuvre, installateurs électriques ?

Il faut avoir conscience que, pour la première fois, les architectes qui venaient sur Batimatvont avoir accès à des domaines du bâtiment qu’ils doivent maintenant appréhender et comprendre. Un badge unique permettra de découvrir les nouveautés en matière de GTB, de smart home, de ventilation, de chauffage, d’isolation, de matériaux de construction, de fenêtres et façades et, dans la foulée, regarder l’intégration des salles de bain sur Idéo bain.

C’est une chance pour toute la profession que de dépasser l’approche verticale des corps de métiers du bâtiment pour proposer aux installateurs, intégrateurs, maîtres d’ouvrage, architectes, bureaux d’étude et entreprises du bâtiment un salon où tous les sujets, sans exception, seront abordés.

Quelles sont les grandes thématiques ?
Comment vivre ensemble aujourd’hui ? Quelle qualité d’usage de la ville durable ? La ville de demain est au cœur de l’évènement. Le thème central reste la RT  2012. En effet, la performance énergétique est instituée comme norme et soutient le contenu des 3 salons. Le bâtiment intelligent, bien évidemment : un enjeu d’aujourd’hui et de demain. Smart building : le bâtiment à énergie positive. Smart home : la domotique, ou encore la qualité de l’air, le nouvel enjeu de tous.

Toutes ces notions seront abordées dans des conférences et tables rondes disséminées au sein du salon et, surtout, au cœur des préoccupations sur tous les stands les stands.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte