Pollutec Horizons déménage à Porte de Versailles en 2015

C’est ce qui a été annoncé lors de la conférence de présentation de l’édition 2013 tenue le 24 octobre dernier. En effet, pour mieux répondre aux attentes des visiteurs, les organisateurs déplacent le salon Pollutec Horizons 2015 à la Porte de Versailles du 13 au 16 octobre. En corollaire, Pollutec Lyon aura lieu plus tôt dans l’année à partir de 2016.

Sur le même sujet

La conférence du 24 octobre a également été l’occasion pour Stéphanie Gay-Torrente, directrice adjointe du salon, de présenter les grandes lignes et les événements majeurs de cette édition 2013, les grandes tendances de l’innovation et le programme des trois focus de l’année : Ville durable, Industrie durable, Hôpital et développement durable.

Sont également intervenus Jean-Louis Marchand, président du pôle Advancity – Ville et mobilité durables, qui a insisté sur les enjeux considérables de la ville durable et a mis en avant les atouts de l’Ile-de-France en matière d’éco-activités et d’urbain durable. Pour lui, le salon constituera une véritable caisse de résonance de l’excellence des PME franciliennes qui seront présentes en nombre sur le salon. Advancity y organisera aussi l’événement annuel du Plan filière des éco-activités et plusieurs conférences ciblées.
Frédérique Lebon, directrice de la communication du CINOV, a mis en relief la place fondamentale de l’ingénierie dans l’innovation éco-technologique tant pour la ville que pour l’industrie.

Evelyne Perréon-Delamette de l’ADEME est revenue sur le partenariat fort qui lie le salon et l’ADEME depuis déjà vingt ans et a présenté les actions de l’Agence en matière d’énergie, d’efficacité énergétique, de gestion et valorisation des déchets, de transports, de qualité de l’air et, plus largement, en matière d’économie circulaire.
Et Marc Wasilewski, secrétaire général du Comité pour le développement durable en santé (C2DS), a rappelé les enjeux spécifiques des établissements de santé en termes d’environnement (eau, air, énergie, déchets dont DASRI…) et de responsabilité sociale. Il a souligné la nécessité de sensibiliser les acteurs de la santé aux avantages des bonnes pratiques afin de mieux maîtriser l’impact humain, environnemental et économique de leur activité.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte