Prises à vulcaniser, Fomia & Marechal mettent la pression sur les bandes transporteuses

Fomia S.A.S, est une filiale du groupe Aser dont fait également partie l’entreprise Minet. Installée à L’Horme (42), Fomia S.A.S s’est spécialisée sur un marché de niche : courroies de round-ballers, presses à vulcaniser et outillage, agrafes et perçages de bandes transporteuses et colles. Depuis 1987, Bernard Jakob fait confiance à MARECHAL® pour la connexion de ses presses et ses besoins en puissance et robustesse. Conditions extrêmes, température élevée et informations, comment FOMIA procède-t-il ?

Sur le même sujet

Emprise sur le temps:
Dirigeant de la société Bernard Jakob est fier de sa place d’« unique fabricant français » dans son domaine. Il doit son développement à une « grosse notoriété » apportée au fil du temps par des améliorations produits et le choix de partenaires de confiance.
Le rétrofit devient facile par les exploitants de mines, carrières ou travaux publics sur site. Dans les années 1980s, il s’oriente vers une prise compacte MARECHAL® disponible en version métal et GRP. Sur un support aluminium, la prise choisie multicontacts PN7C s’adapte parfaitement en remplacement des anciennes prises sur des presses neuves ou en réparation de presses existantes.
Partie intégrante du processus de vulcanisation, elles résistent à des températures jusqu’à 60°C. Avec une durée des plateaux de 20 à 30 ans, la connexion électrique est à l’épreuve du temps. « Les presses fonctionnent bien, aucun souci. »

 

Processus de vulcanisation : transmission d’informations
Pour de l’alimentation ou du suivi de procédé, Bernard Jakob utilise les 6 broches de la prise PN7C multicontact. Les 3 broches standards sont utilisées pour les 3 phases + terre, et les 2 autres broches sont dédiées à la température et la pression. Un coffret électrique 380V avec écrans tactiles, annexe au plateau, retranscrit la montée en température du processus de vulcanisation via la liaison d’une broche à la sonde et évaluer la pression appliquée sur la bande transporteuse.

 

Autonomie des exploitants sur site
Cimenteries, tunneliers ou exploitants de mines et carrières, les utilisateurs des presses interviennent dans des conditions extrêmes. La maintenance du plateau est devenue aisée et rapide. La facilité de pose et la standardisation des prises au niveau international par Bernard Jakob satisfont les clients et leur procurent une réelle autonomie. Il gagne en réactivité et en témoigne : « Une seule référence depuis plus de 25 ans même si je n’utilise pas tous les contacts. Aujourd’hui les clients sont tous contents. On leur envoie une prise, ils connaissent l’avant MARECHAL. Ils dé-câblent, ils re-câblent. Ils réparent eux-mêmes »

 

Applications sévères
L’étanchéité IP66/IP67 et la robustesse IK08/IK09 des prises répondent à leurs besoins.
Dans les carrières, les plateaux sont véhiculés ou déplacés fréquemment et soumis à des chocs, des chutes ou aux conditions d’utilisation en extérieur ou sur chantier.
Humidité, chutes et chocs sont de véritables épreuves de résistance pour les prises. La presse assurant la jonction des bandes au fur et à mesure que le chantier avance, subit toutes ces contraintes. Les prises restent fiables et durables dans l’humidité, la pluie, la boue et sont à l’épreuve des chocs.

Activité : courroies pour round-ballers et les agrafes correspondantes, les presses à vulcaniser et l’outillage requis

Création : 1943

Effectif : 4 employés

Dirigeant : Bernard JAKOB

Presses : 2000 ou 3000 commercialisées depuis sa création.

Commercialisation France et export : Afrique, Hong-Kong, Nouvelle-Calédonie, Chine, Togo, Ghana, Ethiopie, Algerie…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte