L’expertise SDMO® sollicitée par la Force d’Action Rapide Nucléaire

Suite à la catastrophe de Fukushima survenue il y a un peu plus de deux ans au Japon, EDF a pris certains engagements visant à sécuriser les sites sensibles de l’Hexagone en cas d’agressions externes (séismes, inondations). Une des mesures phares consiste à renforcer le niveau de sécurité des sites nucléaires, en s’équipant de matériels de grande fiabilité et suffisamment puissants, afin de permettre une intervention ultra rapide en cas d’incident. C’est dans ce contexte qu’est née la FARN, Force d’Action Rapide Nucléaire, avec pour mission d’intervenir sur site dans les premières 24 heures de l’accident.

Sur le même sujet

Pour l’heure, la FARN est déployée sur 4 centrales, implantées à Civaux (86), Paluel (76), Dampierre (45) et Bugey (01). A ce jour, 300 personnes participent à ce programme, par la mise au point de mesures et de protocoles visant à parer efficacement à toute catastrophe nucléaire. Ainsi,  en cas d’incident, la procédure veut que la FARN livre les matériels de secours par hélicoptère jusqu’aux abords du site sur un terrain de manœuvre situé à l’extérieur de la centrale et disposant d’une interface eau-électricité-air.

Dans ce contexte de prévention, SDMO® a fourni des motopompes thermiques et des groupes électrogènes d’ultime secours. Au total, 25 groupes électrogènes SDMO® de 125 kVA, équipés d’un moteur John Deere et d’un alternateur Leroy Somer, ont été spécifiquement conçus pour répondre aux exigences de ce type d’intervention à risque.

Ces groupes de haute performance, prévus pour fonctionner dans des conditions extrêmes 
(- 33° C et + 46° C), ont été soumis à des contrôles intensifs durant 200 heures en marche continue 24/24h. En outre, ces groupes disposent de pupitres de commande Telys II, garantissant une conduite intuitive pour une assistance renforcée. Parallèlement, un organe de protection et de raccordement AIPR monté sur châssis équipe ces groupes pour une plus grande fiabilité. Chaque groupe est recouvert d’un capot insonorisé constitué d’une structure modulaire en tôle d’acier avec peinture anticorrosion.
Venant renforcer l’aspect sécuritaire, ces matériels sont dotés d’un bouton d’arrêt d’urgence installé à l’extérieur du capot, de portes de visites latérales et d’un dégagement prévu sur le châssis facilitant le passage des fourches de chariots et transpalettes… Ainsi configurés, ces groupes électrogènes SDMO® garantissent une installation et une mise en fonctionnement en un temps record.

Avant toute mise en marche, de nombreux tests en usine ont été réalisés : examens statiques, contrôles et essais de fonctionnement, à vide et en charge. Actuellement, la FARN procède à de nombreuses simulations afin d’anticiper toute alerte sur les sites nucléaires français.

Ces équipements viennent attester de la sécurité et de la fiabilité reconnues à SDMO®.

Créé en 1966, SDMO® Industries est aujourd’hui le leader français et le 3ème constructeur mondial de groupes électrogènes. La société conçoit, fabrique et commercialise une gamme de groupes électrogènes standards allant de 1 kVA à 3.000 kVA, qui répondent à tous les besoins de puissance et s’adaptent à toutes les applications.
Grâce à l’expertise de son bureau d’études et en réponse aux demandes les plus spécifiques, SDMO® Industries propose également des centrales d’énergie sur mesure. La société gère chaque projet dans sa globalité : de la conception de la centrale jusqu’à son installation, en incluant même des prestations de maintenance sur site. La vitalité de sa politique de services garantit par ailleurs la pérennité de ses installations dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte