Construire un bâtiment neuf à énergie passive, un projet enthousiasmant doublé d’un objectif réaliste

« Même les plus petites collectivités peuvent réaliser des constructions durables à énergie passive, c’est une forme d’investissement sur l’avenir. Lorsqu’on construit, on n’achète plus un produit fini, mais un produit d’avenir », a déclaré Jean-Pierre Burdin, Président de la commission de développement économique et du tourisme du Conseil Général de Savoie et Vice-Président de Savoie Technolac, au cours de la table ronde “Lescollectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives”, jeudi 12 décembre à Savoie Technolac.

Sur le même sujet

Fin 2011, la Savoie a signé une charte pour une meilleure prise en compte du développement durable dans les projets d’aménagement et de construction. Deux ans après, certaines réalisations montrent que la réglementation thermique (RT 2012) peut stimuler la créativité des maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvres et architectes dans les bâtiments publics, pour les bâtiments neufs comme pour la rénovation de bâtiments existants

Olivia Morelle, directrice des services techniques des communautés de communes de Combe de Savoie et du Gelon & du Coisin (10 000 habitants au total), a présenté les crèches qui accueillent depuis peu les enfants de ces communes. L’objectif initial était de construire un bâtiment à basse consommation (BBC), il a rapidement été relevé en bâtiment à énergie passive. Chaque crèche, quatre fois plus grande qu’une halte-garderie plus ancienne, consomme aujourd’hui quatre fois moins d’énergie qu’elle. La filière bois a été encouragée, comme elle l’est d’ailleurs en Savoie où se développe le projet Performance Bois. Pour Olivia Morelle, pas de doute : « la RT 2012 dans le neuf, c’est facile ! »

 

A Sainte-Hélène-du-Lac, une nouvelle école ouvrira ses portes en janvier 2014. Comme l’explique le maire, Sylvie Schneider, ce village de 725 habitants a su concilier les économies d’énergie, le développement durable et la citoyenneté. Le bâtiment atteindra un niveau de performance énergétique remarquable. Il favorise les matériaux locaux, permettra la récupération des eaux de pluie et surtout, un excellent niveau de qualité de l’air intérieur, enjeu de santé essentiel pour nos enfants. Ces derniers ont d’ailleurs été étroitement associés à la naissance de leur école, avec force explications, visites de chantier et programme d’éducation à l’environnement (par exemple, l’eau de pluie récupérée leur permettra d’arroser leur potager).

Savoie technolac« Lorsqu’on construit, on n’achète plus un produit fini, mais un produit d’avenir ? »
Jean-Pierre Burdin, Vice-Président Savoie Technolac
Maquette de la nouvelle école à Sainte-Hélène-du-Lac (73), qui ouvrira ses portes en janvier 2014.

Tous les intervenants de la table ronde l’ont souligné : il est urgent de convaincre l’opinion qu’investir un peu plus au départ, c’est rapidement récupérer sa mise, et bien au-delà. La hausse annoncée des coûts de l’énergie devrait achever d’en convaincre les sceptiques.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte