Schneider Electric SA : réunion du Conseil d’administration

Rueil-Malmaison (France), le 17 décembre 2013 – Le Conseil d’administration de Schneider Electric SA s’est réuni le 17 décembre 2013.

Sur le même sujet

Acquisition d’Invensys
Le Conseil d’Administration a fait le point sur le processus d’acquisition d’Invensys et a pris connaissance de l’obtention des autorisations des autorités de concurrence compétentes aux Etats- Unis, dans l’Union Européenne, en Chine, au Canada, au Brésil et par le CFIUS aux Etats-Unis. La prochaine étape sera l’Audience de la Cour (Court Hearing) fixée au 14 janvier 2014 à Londres, préalable à la clôture de l’opération. Le Conseil rappelle que cette opération stratégique et fortement synergétique permet à Schneider Electric de renforcer ses positions d’offre intégrée dans les automatismes industriels et les segments électro-intensif, les logiciels et la gestion de l’énergie. Gouvernance d’entreprise Sur proposition de M. Henri LACHMANN, le Conseil d’administration a prévu que M. Léo APOTHEKER succéderait à Henri LACHMANN en tant que vice-président administrateur référent indépendant, à l’issue de l’Assemblée générale du 6 mai 2014.

Evolution statutaire
Le Conseil d’administration a décidé d’étudier la soumission au vote de l’Assemblée générale du 6 mai 2014, de l’évolution de la forme juridique de Schneider Electric du statut de Société Anonyme (SA) vers celui de Société Européenne (Societas Europaea, SE).
Voulu il y a près de dix ans par le législateur, ce statut international de droits français et européen, et de plus en plus adopté par les entreprises en Europe, est celui qui reflète le mieux la nature européenne et internationale de Schneider Electric.
Schneider Electric a connu des évolutions majeures au cours des dernières années. Ses activités se sont en effet considérablement développées et diversifiées géographiquement, faisant de Schneider Electric aujourd’hui un groupe totalement mondial. Dans ce contexte, l’Europe, devenue un espace économique intégré, s’est affirmée comme l’un de ses premiers marchés et une base importante de son innovation technologique et de son capital humain.

Ce statut fait bénéficier Schneider Electric auprès de l’ensemble de ses parties prenantes de l’image de puissance économique, de réservoir de talents, d’excellence technologique et de leadership dans le développement durable que porte l’Europe dans le monde entier.
Ce changement statutaire ne modifie ni la gouvernance de la société, ni la localisation de son siège. Il appartiendra au Conseil d’administration qui convoquera l’Assemblée générale d’établir ce projet d’évolution statutaire.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte