Les smart grids, vers une consommation d’électricité intelligente

Afin de répondre durablement et efficacement à la nécessité de diminuer le gaspillage énergétique, de nouvelles innovations font aujourd’hui surface en faveur de l’efficacité énergétique. C’est ainsi que sont nés les smart grids, ces réseaux électriques intelligents qui permettent d’adapter la production et la distribution d’électricité aux consommations réelles des foyers

Sur le même sujet

Les smart grids permettent d’éviter des surtensions ou panne sur le réseau dû à une forte demande d’électricité aux heures de pointe comme par exemple à  la sortie du travail, le soir vers 19h. Ainsi, le smart grid permet de contenter la demande en énergie de tous, tout en évitant les pannes.

Lancement du compteur intelligent Linky fin 2014 ?

En France, le compteur intelligent Linky, annoncé en grande pompe par le gouvernement Sarkozy en 2011 et développé par ERDF, devrait finalement voir le jour en fin d’année après une succession de report. Malgré les nombreuses questions qui reposent encore sur son financement, son lancement devrait permettre d’assurer le pilotage du réseau d’électricité et la détection éventuelle de pannes avec ses 35 millions de compteurs installés sur le territoire français. Une mise en place qui permettra à EDF et aux consommateurs de pouvoir suivre et adapter en temps réel sa consommation électrique à ses besoins. Un déploiement qui devrait à n’en pas douter participer aux développement des smart grids sur le territoire français.

Les smart grids, nécessaire au développement des énergies renouvelables

Des smart grids qui ont comme autre avantage de permettre au distributeur d’électricité d’intégrer les énergies renouvelables au réseau électrique. En effet, les sources photovoltaïques et éoliennes étant trop imprévisibles, du fait de leur intermittence, il est nécessaire  de développer des technologies pour mieux les contrôler.

Dans ce sens le consommateur a lui aussi un rôle à jouer puisqu’il peut aussi être producteur d’électricité comme par exemple avec des panneaux solaires. Le réseau circulant donc dans les deux sens peut entraîner des surtensions ou des sous tensions et c’est là que le smart grid agit. Le réseau va permettre de mieux intégrer la production d’électricité à partir d’énergie renouvelable.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte