La maintenance, une opportunité pour réduire les coûts d’exploitation

L’arrêté du 19 novembre 2001 relatif aux ERP (établissements recevant du public) avec locaux à sommeil type J.O.R.U. stipule l’obligation d’avoir, en plus d’un éclairage de sécurité, un éclairage de type « remplacement » en cas de coupure du secteur. Cet éclairage de sécurité est aussi vital qu’indispensable pour la sécurité des personnes. En cas de nécessité (coupure de l’alimentation électrique, défaillance de l’éclairage normal, alerte incendie, etc.), il réduit les conséquences humaines des sinistres, en permettant l’évacuation rapide et sûre des bâtiments, en diminuant les risques de panique et en facilitant l’intervention des secours. Les blocs autonomes d’éclairage de sécurité doivent être admis à la marque NF AEAS et avoir un flux assigné minimum de 45 lumens avec une autonomie de 1 heure.

Article réservé aux abonnés : offre d'essai

Cet article est réservé aux abonnés. Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez vous inscrire gratuitement pour bénéficier d'une offre d'essai sans engagement de 3 mois.

Pour les abonnés, il suffit de vous connecter avec vos identifiants. Vous serez automatiquement redirigé vers cette page dés votre connexion. Si vous avez perdu vos identifiants, contactez nous pour les réinitialiser.