Hidalgo / NKM : zoom sur leur programme environnemental pour Paris

Dans un peu plus de 15 jours maintenant, les parisiens devront faire face à un choix : celui d’élire Anne Hidalgo, la candidate socialiste ou Nathalie Kosciusko- Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris. Pour l’une, 1ère adjointe à l’actuel maire de Paris et en charge de l’urbanisme et l’autre, ancienne ministre de l’environnement, les mesures environnementales tiennent une place importante au sein de leur programme respectif. Les deux candidates y ont elle-même intégré des mesures écologiques et innovantes pour une ville intelligente.

Sur le même sujet

Les mesures proposées par Anne Hidalgo

anne hidalgo 1La candidate socialiste pour la ville de Paris propose toute une série d’aménagements pour une ville intelligente. Elle souhaite intégrer Paris dans le plan d’aménagement pour les « Smart City » tout en cherchant à développer les incubateurs dans les universités et faire de Paris une ville pionnière dans les MOOC (Massive Open Online Courses, cours en ligne) avec le WiFi public gratuit.

Dans l’axe d’approfondir le concept de ville intelligente, Anne Hidalgo voudrait nommer un responsable de la smart city parisienne de manière à coordonner tous les réseaux de la ville (énergie, transports, éclairage, eau) et créer une autorité métropolitaine organisatrice des réseaux. La création de scootlib’ sur le modèle de l’Autolib’ est également envisagée avec une promotion de la voiture électrique ainsi que la gratuité de la recharge.

 Les mesures proposées par Nathalie Kosciusko-Morizet

photo natNKM affirme « se fixer une règle d’action très simple : celle de ne prendre aucune décision qui ne contribue pas d’une façon ou d’une autre à l’amélioration de notre qualité de vie. Chaque fois qu’il sera possible de remplacer le béton et le bitume par de la verdure, je le ferai ». Dans cette perspective, la candidate UMP propose de transformer l’ancienne voie ferrée de « la petite ceinture » autour de paris en voie écologique. Ce projet s’articule autour de trois axes : la création de la première boucle cycliste intégrale de Paris ; la valorisation d’un espace naturel unique en pleine ville et enfin un lieu de vie tourné vers la culture et le sport, et accessible à tous.

NKM voudrait également réaménager les espaces verts parisiens étant donné que leur densité est inférieure aux autres capitales européennes. De plus, la candidate souhaiterait innover les bâtiments intelligents dans la ville de Paris, en expérimentant les « immeubles intelligents » où un thermostat piloterait la température de l’air de chaque pièce et les panneaux solaires des outils pour contrôler l’eau chaude.

Ainsi les deux candidates au Municipal proposent un programme vert qui ne partage pas le même axe de différenciation : celui de la socialiste prône un plan « smart city » tandis que NKM privilégie le domaine environnemental.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte