Domotique et gestion de l’éclairage : Transformez votre environnement grâce à un nouvel usage dynamique de la lumière

L’éclairage en France, hors éclairage public, représente 10 % des consommations annuelles d’électricité, soit 53 TWh/an. Les LEDs sont comme des micro-puces d’ordinateurs. Utilisées dans des solutions d’éclairage, elles peuvent être préprogrammées, ou commandées sur la simple pression d’un bouton. Les LEDs peuvent créer une myriade d’effets dont les possibilités sont infinies. Il est dorénavant possible de transformer l’environnement grâce à un nouvel usage dynamique de la lumière.

Sur le même sujet

Moins énergivores, dotées d’une haute efficacité et d’une durée de vie bien supérieure aux ampoules traditionnelles, les LEDs apparaissent comme la solution incontournable pour faire face aux défis de réduction d’émission de CO2 engagés à l’échelle planétaire. C’est ainsi que les éclairages à LEDs envahissent progressivement notre environnement.

Valoriser les ambiances d’éclairage
QQ截图20140415113525Il existe cinq types d’éclairage distincts et usuels dans un logement. La domotique de l’éclairage permet de les associer, les combiner, les inter-relier et les programmer pour satisfaire les besoins et les envies en un clin d’oeil.

  • L’éclairage « fonctionnel » : il est adapté aux activités du quotidien – cuisine, lecture, bricolage – et aux lieux de passage – couloirs, escaliers, seuils d’entrée…  L’éclairage « ponctuel » : la lumière est dirigée sur un point précis de la pièce, laissant les autres endroits dans l’ombre. On utilise des spots, des petites lampes sur pied, des ampoules à faible intensité…
  • L’éclairage « ambiance » : il concerne toute la pièce avec des appliques, plafonniers, halogènes…
  • L’éclairage « décoratif » : souvent à l’aide de spots unidirectionnels, ou de LEDs, on peut modeler des volumes, créer des ombres… Une oeuvre d’art est ainsi mise en relief.
  • L’éclairage « cinétique » : traduit un éclairage vivant et chaleureux – bougie, feu de cheminée…

Pour atteindre les objectifs environnementaux et répondre à l’approche performancielle de la RT2012, l’addition de systèmes d’éclairage n’est pas possible. Il est impératif d’associer entre eux détecteurs de présence, de luminosité, de température afin de répondre à l’exigence de consommation énergétique maximale de 50 kWh(ep)/m2/an( modulation de 40 à 65 kWh(ep) en fonction des différents paramètres). L’installateur doit compter l’énergie consommée par l’éclairage, installer un système de détection de présence et prendre en compte la lumière naturelle et l’éclairage dans le calcul du besoin bioclimatique « Bbio ».

Pour être intelligent, l’éclairage doit tenir compte des horaires d’occupation (scenarios d’usage) et du taux d’occupation effectif des locaux.

La prise en compte plus détaillée des différents modes de gestion en fonction de la lumière naturelle et de l’occupation se fait avec l’interrupteur manuel, la gradation automatique par détection du niveau d’éclairement, la détection « crépusculaire », l’allumage et l’extinction par la détection de seuil d’éclairement et l’extinction seule par détection de seuil d’éclairement. Pour la détection de présence, l’installateur doit choisir entre le tout automatique et l’allumage manuel associé à une extinction automatique.

Les lampes et ampoules connectées s’intègrent à l’ensemble des objets connectés. Cela a commencé avec les Philips Hue et les lampes Holi. Ces lampes ont la particularité de fonctionner en RGB, c’est-à-dire qu’elles peuvent créer des ambiances de lumière avec différentes lumières et différents niveaux d’intensité. Les lampes Holi peuvent également se synchroniser avec la musique de votre smartphone pour créer une ambiance « boîte de nuit » dans votre maison. Une façon intéressante de coupler ces lampes à votre installation domotique serait, par exemple, de générer une ambiance lumineuse en fonction de votre consommation énergétique. Si vous avez un pic de consommation, la lampe s’allume en rouge pendant 10 secondes. Et inversement si vous consommez très peu.

Holi sait gérer les ambiances en fonction de la musique diffusée par votre téléphone, mais on peut très bien imaginer faire la même chose avec les Philips Hue, et également en intégrant cela directement au système de diffusion musicale de votre maison.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte