Le rôle clé de la GTB et des protocoles réseaux dans l’ouverture vers les smart grids

La communication entre les couches des systèmes actifs du bâtiment, quels que soient la taille et l’usage de celui-ci, est un point clé. La plupart des protocoles majeurs du marché qui permettent la communication sont ouverts, donc interopérables, mais encore faut-il mettre en oeuvre une GTB opérationnelle, évolutive, avec un bâtiment connectable nécessairement dès aujourd’hui sur la smart city et les smart grids.

Article réservé aux abonnés : offre d'essai

Cet article est réservé aux abonnés. Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez vous inscrire gratuitement pour bénéficier d'une offre d'essai sans engagement de 3 mois.

Pour les abonnés, il suffit de vous connecter avec vos identifiants. Vous serez automatiquement redirigé vers cette page dés votre connexion. Si vous avez perdu vos identifiants, contactez nous pour les réinitialiser.