GDF-Suez rachète Ecova, groupe leader de l’efficacité énergétique.

Après de longues discussions, GDF-Suez a finalement racheté le groupe américain Ecova, leader nord-américain dans le domaine de l’efficacité énergétique, via sa filiale Colefy, pour 335 millions de dollars. « Etape majeure pour le groupe dans le développement des services énergétiques », ce rachat marque aussi l’ascension du groupe sur le marché nord-américain et devrait être définitivement bouclé au 1er juillet 2014.

Sur le même sujet

     Spécialisé dans le conseil en énergie, le groupe Ecova offre à ses clients les moyens de réduire leurs factures d’énergie. Grâce à un système de gestion efficace, Ecova peut récolter les données de ses clients afin « d’en extraire des enseignements pertinents pour réduire leur facture ». Déjà très présent en Amérique du Nord, notamment dans le secteur de la distribution d’énergie, GDF-Suez espère s’installer durablement sur le marché des services énergétiques, domaine d’avenir à l’heure de l’efficacité énergétique. Dans un interview accordé au magazine « Les Echos », Jerôme Tolot, directeur-adjoint du goupe GDF-Suez, affirme que « Cofely possède quant à elle l’expertise pour piloter les installation et s’engager sur la performance énergétique ».

 

     Avec plus de 700 grands clients et un chiffre d’affaires annuel de près de 180 M d’Euros, Ecova possède une assise stable dans le domaine de l’efficacité énergétique. Le rachat d’Ecova témoigne de la nouvelle stratégie d’EDG-Suez et d’une diversification partielle de ses activités avec un appui plus prononcé dans le secteur des services énergétiques. En effet, après des pertes de 10 milliards d’euros l’année passée, GDF-Suez doit faire face à une crise structurelle sans précédent sur le marché européen et, via sa filiale Colefy, tente durablement de s’ancrer à l’international, notamment sur le très prisé marché nord-américain. Preuve que le secteur de l’efficacité énergétique est en développement constant, cette acquisition marque aussi l’évolution des activités des grands groupes énergétiques à l’échelle internationale.

 

 

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte