3 questions à Philippe Metzenthin, directeur des opérations et du développement des technologies du groupe MEDeTIC

Philippe Metzenthin a passé 20 ans dans l’industrie des télécommunications où il s’occupait principalement des applications dédiées au secteur de la santé. Il a été confronté aux problématiques liées au déploiement des technologies d’accompagnement de la perte d’autonomie et du maintien à domicile des publics dépendants et se consacre depuis 2008 au développement du groupe MEDeTIC avec pour objectif d’apporter des solutions globales les plus complètes possible.

Sur le même sujet

De nombreux spécialistes apportent leur expertise par secteur, mais peu ont une approche transversale du secteur (risques et besoins, technologies adaptées, réglementation, éthique, services à la personne…). Philippe Metzenthin est notamment membre du conseil d’administration de la Fédération française de domotique (FFD), en charge de la filière Silver économie et des questions d’intégration de la domotique au service du maintien à domicile des personnes dépendantes.

Electricien – Pourquoi avoir créé MEDeTIC Technologies ?
Nous souhaitions apporter une réponse transversale aux problématiques multiples liées à la perte d’autonomie et au maintien à domicile en nous appuyant sur l’approche classique de l’utilisation de la domotique et des technologies de la communication au sein du domicile.

L’idée initiale visait à combiner astucieusement les informations délivrées par une installation domotique avec celles issues de capteurs spécialisés et/ou de capteurs de télésanté, rendant possible la réalisation de dispositifs d’alertes de plus en plus pertinents.

Nous avons rapidement constaté que les solutions que nous mettions en œuvre au domicile trouvaient aussi leur place dans les établissements d’accueil spécialisés, moyennant quelques adaptations. Mais plus nous étions présents en amont des projets en participant à leur conception globale, plus nous rencontrions des difficultés à trouver les produits adaptés aux besoins exprimés par nos clients.

Nous avons donc dû rechercher des réponses permettant d’améliorer la surveillance d’un certain nombre de risques tout en nous intégrant dans la stratégie d’équipement des exploitants et en nous interfaçant à d’autres systèmes (communication, contrôle d’accès, diffusion d’information…).

Electricien – Vous étiez bureau d’étude, puis intégrateur et maintenant distributeur, voire concepteur. Pourquoi ?
De plus en plus fréquemment, nous avons été amenés à intervenir dans des projets de création ou de réhabilitation de logements collectifs dédiés aux séniors ou d’établissements d’accueil spécialisés comme les maisons de retraite.

  • En amont des projets, nous intervenons en assistance à la maîtrise d’ouvrage pour concevoir les cahiers des charges et garantir une approche transversale et cohérente.
  • Ensuite, nous assurons le support technique des entreprises de terrain chargées du déploiement des solutions retenues.
  • Enfin, nous accompagnons nos clients dans la mise en œuvre opérationnelle des nouveaux processus, la formation des personnels et des utilisateurs finaux et en assurant le support et la maintenance des installations.

Nous ne disposions pas de solutions bien intégrées permettant d’assurer simultanément les fonctions de confort, de maintien du lien social, de sécurité, incluant la couverture de plusieurs risques comme la détection de chute, la fugue, la déambulation, l’intrusion et assurant la diffusion sélective d’alertes. C’est en Finlande que nous avons trouvé une partie de la réponse, chez Elsi Technologies. Les pays scandinaves sont en avance dans la réflexion et le déploiement des technologies dédiées à l’autonomie, ayant eu à faire face aux mêmes problématiques que les nôtres liées au vieillissement de la population, à la désertification médicale ou à la raréfaction des capacités d’accueil des personnes dépendantes. Depuis bientôt un an et avec le total support d’Elsi Technologies, nous assurons les adaptations nécessaires au marché français.

Electricien – Comment fonctionnent les solutions de détection de chute que vous proposez ?
Nous avons retenu deux technologies distinctes de détection de chute. Le système Elsi Smart Floor et le système eLea Telecare.

  • Le système Elsi Smart Floor est constitué par un film renfermant des capteurs capacitifs (aucune action mécanique ni électrique) qui se pose sous tous types de revêtements de sol. Les bandes de capteurs sont raccordées en une extrémité à une plinthe technique contenant l’électronique de gestion connectée au serveur d’administration par une simple liaison ethernet. La détection de toute introduction de matière organique ou métallique dans le champ des capteurs est parfaite et chaque capteur peut être affecté à une fonction spécifique. Ainsi, quand plusieurs capteurs s’activent, le système prévient d’une chute probable. Il peut tout aussi bien commander un éclairage de type « chemin de nuit » lors d’une sortie de lit ou informer via tout système de communication du franchissement d’une zone particulière (porte d’entrée, accès au balcon…). Cette technologie ne s’applique pas aux salles de bains, car elle détecte également la présence de liquides au sol.
  • Dans le logement individuel, qu’il s’agisse des salles de bains ou lorsque les revêtements de sol sont déjà en place, nous proposons la solution eLea Telecare. Un double capteur découpe la pièce en deux volumes supérieur et inférieur ajustables. Quand une personne détectée disparaît du champ supérieur du capteur et que seul le niveau inférieur est activé pendant plusieurs secondes, le système considère qu’il y a chute et transmet une alarme vers le téléphone portable des aidants professionnels ou familiaux. Le capteur eLea Telecare peut également basculer en mode détection d’intrusion lorsque le résident quitte son logement ou sa chambre.

Avec cette solution s’appuyant sur la technologie radio EnOcean, nous couvrons un champ de 180° avec une portée supérieure à 6 m et une autonomie batterie d’environ un an. Le système peut être complété par plusieurs autres types de capteurs/actuateurs tels que détecteur de fumées, tirette ou poire d’appel, montre ou médaillon d’appel d’urgence, avec ou sans microgéolocalisation, contacteurs d’éclairage, etc.

Avec notre partenaire MARSOLLIER Domotique, nous assurons aujourd’hui le déploiement et le support de ces systèmes, mais les solutions Elsi Smart Floor et eLea Telecare pourront être installées par des intégrateurs domoticiens d’ici à la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte