Domotique : Apple présente HomeKit pour connecter les objets de la maison à son iPhone

Apple vient de dévoiler OS X 10.10, alias « Yosemite », ainsi qu’iOS 8. La particularité d’iOS 8 est d’intégrer la domotique, avec HomeKit. Il n’a pas échappé à Apple que la domotique croît et se démocratise grâce à des boxes petit budget et il s’engouffre dans la brèche. Mais il n’est pas le seul, puisque les fournisseurs d’accès à Internet vont intégrer la domotique dans leur box respective et que HomeKit est basé, comme tout système Apple, sur un protocole propriétaire.

Sur le même sujet

La solution domotique d’Apple HomeKit repose sur un protocole « maison », l’Apple’s home automation protocol et une API (interface de programmation) dédiée aux fabricants d’objets et développeurs d’applications. Apple va mettre à leur disposition de nombreux outils permettant de rendre leurs systèmes compatibles, à l’instar des applications iPhone. Alors que les spécialistes de la domotique comme Fibaro, Connected Object, Micasaverde, Zipato ou Lifedomus en France proposent des box boxes compatibles RF de Z-Wave, Zigbee, KNX et EnOcean, Apple s’appuie sur un protocole entièrement propriétaire et non compatible. Il utilisera probablement les technologies sans fil Bluetooth et Wi-Fi.

L’utilisateur rassemblera sur son iPhone tous les objets connectés de sa maison (thermostats, lampes, prises, volets roulants, cafetière, chaîne hi-fi, caméras de surveillance, portes de garage…) pour créer des scénarios d’usages par exemple ouvrir les volets, mettre la cafetière en marche et diffuser de la musique tous les matins.. Il sera aussi possible de regrouper plusieurs appareils, afin de contrôler plusieurs périphériques à la fois, par exemple les éclairages de tout un étage. iOS 8 intégrera nativement Siri, l’assistant vocal d’Apple. Siri et HomeKit joueront donc le rôle de centrale domotique. Ainsi, il suffira de dire « Siri, je quitte la maison » pour que les volets se ferment, l’éclairage se coupe et le chauffage passe en mode économique, comme si vous activiez votre centrale d’alarme aujourd’hui.

17 partenaires certifiés à ce jour
Pour que HomeKit connaisse d’emblée le succès,, il fallait que le client final puisse y connecter des objets immédiatement. Apple a donc certifié ses premiers partenaires, parmi lesquels on trouve Texas Instruments, Honeywell, iHome, Haier, Kwikset, Philips, mais aussi les start-up françaises Netatmo, et son thermostat Contrôlable à distance avec un iPhone  et Withings avec son tensiomètre ; d’ailleurs très en vue, puisque sa présentation en a été faite sur la scène de la conférence développeurs d’Apple à San Francisco (WWDC). Avec l’API ouverte aux programmateurs et fabricants, Apple lance un processus de certification, pour s’assurer de la bonne compatibilité d’objets avec HomeKit.

keynote-apple-5La question se pose quant à la possibilité de faire communiquer HomeKit avec les objets connectés déjà existants et trop peu puissants pour utiliser le Wi-Fi qui sont, de fait, écartés par le choix fait par Apple. Il faut toujours un système centralisé autour de tous ces objets connectés pour les contrôler en permanence. Est-ce qu’Apple proposera un concentrateur ?

iOS 8 : AirPlay et domotique
L’autre nouveauté apportée par iOS 8 qui nous intéresse est la possibilité de ne plus devoir se connecter au réseau Wi-Fi de l’entreprise ou de la maison pour afficher sur un téléviseur l’écran de l’iPhone, de l’iPod touch ou de l’iPad via AirPlay et un boîtier Apple TV. Ainsi, plus besoin de devoir donner son code d’accès Wi-Fi aux visiteurs. iOS 8 permet donc à un terminal mobile de se connecter à l’Apple TV, soit en Bluetooth soit en Wi-Fi direct. Cette fonction est très intéressante pour les petites entreprises qui n’ont pas développé un réseau local étendu et qui auront alors la possibilité d’envoyer sur un téléviseur connecté Apple TV des présentations ou vidéos.

L’essor de la domotique va profiter à plein de l’intérêt que lui portent les grands acteurs de l’IT, Apple, Google ou encore les FAI pour la France. Rappelons que Google a récemment acheté la société Nest qui produit des thermostats « intelligents » pour 3,2 milliards de dollars. Ce n’est pas le produit en tant que tel qui l’intéresse, mais les données récoltées et les services associés qui peuvent être vendus à des fournisseurs et des clients finaux.

Listes des partenaires certifies et descriptif iOS 8 sur www.filiere-3e.fr

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte