Vendée smartgrid : Alstom au service des énergies renouvelables.

Un parc éolien en Vendée

Département en pointe dans le secteur des énergies renouvelables, la Vendée va bénéficier du soutien du groupe français Alstom pour la gestion et l’amélioration des performances de ses installations en énergie renouvelable. Grâce à son système Derms, Alstom espère bien aider le département à promouvoir ses capacités énergétiques.

Sur le même sujet

Avec 10 % de sa production fournie par les énergies renouvelables, la Vendée apparaît comme l’exemple à suivre dans un pays toujours en difficulté avec la transition énergétique. Malgré les efforts effectués, les ressources énergétiques distribuées (RED), comme le solaire ou l’éolien, nécessitent un soutien logistique et technique important pour éviter les pertes de rendement, optimiser la production et les intégrer dans les meilleurs conditions au réseau de distribution globale. C’est d’ailleurs le sens du contrat signé entre le département et le groupe français, Alstom fournissant son système de gestion des ressources énergétiques distribuées (DERMS). Soutien de poids pour le département de l’Ouest français, Alstom Grid fait partie du trio de tête dans ce secteur en développement constant à l’heure des réseaux intelligents et de la transition énergétique.

 

« Alstom est fier de compter parmi les pionniers du développement des smart grids en soutenant le projet Smart Grid Vendée. Les énergies renouvelables se développent rapidement et devraient représenter près d’un quart de la production mondiale en 2018 » affirme Karim El Naggar, Vice-President d’Alstom Grid Network Management. En bref, un véritable investissement d’avenir pour le géant français !

 

Encore relativement peu développées, les énergies renouvelables doivent régulièrement faire face à des problèmes majeurs, comme l’incapacité à répondre à des pics de demande d’électricité ou aux problèmes causés par les intempéries. En fiabilisant la gestion de l’intermittence de la consommation électrique ou encore l’effacement de consommation électrique en cas de déséquilibre offre/demande, Alstom offre à la Vendée les clés de l’intégration de ses DER dans le réseau de distribution.  « Aujourd’hui, la solution e-terraDRBizNet d’Alstom permet l’effacement d’une demande globale de plus de 10 000 MW, soit l’équivalent de plus d’1 million de consommateurs particuliers et plus de 10 000 clients professionnels » explique Karim El Naggar. Pour Alstom, la Vendée n’est qu’une étape dans l’affirmation de son potentiel dans le secteur des smartgrids. En effet, avec plus de 30 projets innovants dans le monde sur le marché des réseaux intelligents, le groupe français tient tout particulièrement à se développer dans ce domaine en pointe. S’élevant tout de même à 28 millions d’euros, ce projet expérimental pourrait permettre une amélioration durable des performances énergétiques des DER, en Vendée comme dans le reste de l’Hexagone.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte