Nicegrid : la ville de Nice va s’équiper de compteurs Linky

Nice, ville en pointe des smart grids.

Très en vogue, les smart grids -réseaux intelligents- sont de plus en plus au coeur des stratégies de développement des collectivités en matière énergétique. La ville de Nice, pionnière du genre, se prépare ainsi à accueillir la technologie Linky développée par Erdf, qui permettra aux usagers de suivre en temps réel leur consommation.

Sur le même sujet

Nice : une ville en pointe pour l’efficacité énergétique

La ville de Nice accueille un grand nombre d’entreprises et de start-ups spécialisées dans les smartgrids. Secteur porteur, le marché des smartgrids devrait en effet représenter 15 milliards d’euros d’ici à 2030, seulement en France. Pionnière du genre, Nice a ainsi mis en place la “Démarche Smart Grid Côte d’Azur” en 2010, qui permet d’encourager les entreprises, pôles universitaires et de recherche, institutions et collectivités à investir dans ce marché porteur. En tout, près de 100 entreprises spécialisées, de grande taille ou jeunes startups, se sont finalement ancrées au coeur de l’agglomération, tout en bénéficiant d’un environnement favorable  et d’un soutien réel des pouvoirs publics. Soutenus par de grandes écoles prestigieuses et de centres de R et D efficaces, les projets mis en place peuvent compter sur de jeunes entrepreneurs volontaires pour se développer.

Avec le projet Nicegrid, l’agglomération niçoise a d’ores et déjà mis en place à taille réelle des projets smartgrids à Carros dans les Alpes-Maritimes, en collaboration avec Alstom et ERDF. A taille réelle, les usagers utilisent ainsi les réseaux intelligents pour optimiser au mieux leur consommation d’électricité. «Le marché des smart grids est entré dans un nouveau cycle, celui où l’optimisation de la consommation d’énergie est au cœur du système et non plus la production» explique ainsi Serge Subiron, spécialiste du secteur.

 

 Nicegrid : les réseaux intelligents à l’action

Un compteur Linky, destiné à contrôler sa consommation énergétique.

Un compteur Linky, destiné à contrôler sa consommation énergétique.

Pour développer des projets encore bien souvent à l’état de prototype, la ville de Nice a lancé en juin 2011 le projet Nicegrid, destiné à tester sur le terrain et à grande échelle les réseaux intelligents smartgrids, en intégrant l’énergie photovoltaïque à la production d’énergie globale. Les compteurs Linky, développés par ERDF, représentent en quelque sorte l’aboutissement de ce projet en matière de contrôle et d’économie d’énergie. Pour Christian Estrosi, député-maire de Nice, cette décision constitue pour l’agglomération une réelle avancée dans le cadre de l’efficacité énergétique.

“Notre ville est pionnière en terme de ville interconnectée et durable. J’ai souhaité positionner Nice comme volontaire parmi les premières villes pour le déploiement en avant-première sur son territoire de Linky, qui est un véritable outil de maîtrise des consommations d’énergie. Je me réjouis qu’ERDF ait retenu cette proposition. Cette décision montre la qualité des relations de la Ville de Nice avec ce grand groupe” a-t-il affirmé.

Entre début 2015 et 2017, les compteurs Linky seront ainsi installés dans la ville de Nice. D’ici 2021, 35 millions de français devraient être équipés de ces nouveaux compteurs. Le but de ces compteurs reste aussi d’optimiser la production des énergies renouvelables utilisées dans le cadre de la transition énergétique. D’un point de vue pratique, le compteur Linky permet en outre des interventions rapides, en moins de 24h, en cas de panne ou d’incident technique majeur. De même, pour l’usager, il offre la possibilité d’optimiser au mieux sa consommation énergétique avec des comptes-rendus précis. Notons que l’usage des compteurs Linky s’est aussi développé dans plusieurs projets smartgrids, comme Issygrid, à Issy-les-Moulineaux (Yvelines) ou encore Greenlys, à Lyon et Grenoble.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte