Salon/Conférence PCIM EUROPE 2014 : L’électronique de puissance portée par les nouvelles applications

Depuis plus de 35 ans, le salon/ conférence PCIM Europe est le rendez-vous du monde industriel et universitaire de l’électronique de puissance et des composants associés. L’édition 2014, qui s’est tenue du 20 au 22 mai sur le site très moderne et très fonctionnel de la foire de Nuremberg (Allemagne), a démontré que PCIM est devenu un rendez-vous incontournable en associant un salon international des technologies liées à l’électronique de puissance et trois jours de conférences présentant les derniers travaux de recherche, les tendances et nouvelles applications.

Sur le même sujet

Un salon de plus en plus important

PCIM Europe est certainement le plus important salon au monde pour l’électronique de puissance avec une forte présence de tous les acteurs mondiaux des composants actifs et passifs et de toutes les techniques liées à ce secteur en développement rapide. Ainsi, 393 exposants et 97 sociétés représentées occupaient plus de 20 000 m2 d’espace, un nouveau hall ayant été ouvert cette année, pour accueillir plus de 8 000 visiteurs. Pour un salon vraiment international avec 51 % des exposants hors Allemagne et plus du tiers des visiteurs venant d’une cinquantaine de 50 pays. Ces visiteurs sont à plus de 50 % des ingénieurs de recherche et développement, qui viennent pour trouver de nouveaux produits/ composants, suivre le développement des nouvelles tendances ou rechercher une solution à un problème particulier. D’où des contacts souvent très techniques sur les stands et beaucoup de présentations d’applications et de mises en oeuvre.

Page21_1Cette année s’est révélée très riche avec le développement des nouveaux composants SiC (carbure de silicium) et GaN (nitrure de gallium) portés par les nouvelles applications : véhicules électriques, convertisseurs pour les énergies renouvelables (photovoltaïque et éolien), smart grids et transport haute tension en courant continu (HVDC), électronique des variateurs de vitesse, conversion d’énergie pour les domaines de l’informatique et de la domotique, et plus globalement le management de l’énergie. Pour toutes ces applications, le mot d’ordre est « efficacité énergétique », et ces nouveaux composants et techniques doivent permettre d’améliorer le rendement des convertisseurs, de travailler dans des conditions d’ambiance moins difficiles (c’est particulièrement nécessaire pour l’électronique embarquée dans les voitures, trains ou avions), d’optimiser la fiabilité des équipements et de réduire leur poids et encombrement.

L’affluence sur les stands était un bon signe de l’intérêt des visiteurs (10 % de visiteurs français).

Un programme de conférences orienté vers les applications
PCIM, c’est aussi 3 jours de conférences orientées vers les applications avec plus de 270 présentations d’experts du monde entier venant d’universités (souvent des doctorants), de centres de recherche ou d’entreprises européennes, japonaises ou américaines. Ces présentations regroupées en sessions de 3 ou 4 exposés ont couvert tous les sujets des nouveaux développements de composants actifs et passifs, de nouveaux schémas mis en oeuvre dans les convertisseurs, variateurs de vitesse ou véhicules électriques. Le stockage d’énergie avait aussi sa place avec, en particulier, deux présentations d’ingénieurs du CEAGrenoble. Mais le moment sans doute le plus suivi était le « key-note paper » qui débutait chaque journée en présentant l’état de l’art et les futurs développements de sujets intéressant toute la profession. Thomas Neyer, de Fairchild USA, a présenté les futurs développements des composants de puissance et ce que l’on peut attendre des nouvelles technologies. Le second « key-note » du professeur A. Huang, directeur du FREEDM Systems Center (USA), a expliqué comment les nouveaux composants HT SiC vont révolutionner les futurs systèmes de distribution électrique en courant alternatif et continu. L’exposé du professeur E. Dede, de l’Université de Valencia (Espagne), a montré l’apport de l’électronique de puissance pour le développement du véhicule électrique dans une société à faibles émissions carbonnées. Trois sujets qui ont visiblement passionné les auditeurs et suscité de nombreuses questions.

Beaucoup de visiteurs ont déjà noté la date de PCIM 2015, du 19 au 21 mai, sur le même site. Et certains visiteront peut-être PCIM Asia à Shanghai en juin ou PCIM South America à Sao Paulo en octobre 2014, car la demande des pays émergents est forte pour toutes ces technologies.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte