Solar Decathlon : la coupe du monde de la maison solaire commence demain.

Projet d'étudiants du Cincinnati en 2007, lors du Solar Decathlon

Dès demain et jusqu’au 15 juillet, des participants venus du monde entier présenteront leurs projets de maison autonome en énergie. Un rendez-vous international qui se déroulera pour la première fois en France, dans le cadre prestigieux du Château de Versailles.

Sur le même sujet

Jeunes ingénieurs et architectes, professionnels du secteur et simples curieux pourront profiter de démonstrations grandeur nature de maisons fonctionnant en totale autonomie énergétique. Hasard du calendrier ou décision volontaire, la compétition se déroulera en plein débat sur la transition énergétique.

Pendant un an et demi, 800 participants ont bûché sans relâche sur leurs projets. Le but ? Voir leurs projets industrialisés. Mais pour les lauréats, la route sera longue. En effet, le très exigeant jury attend que les étudiants répondent à des critères précis, comme la densité des logements, la consommation énergétique du bâti ou encore l’adaptation possible à différents milieux urbains ou culturels. 10 critères régiront ainsi la future décision du jury lors de ce décathlon de plus de deux semaines.

Phileas et Liv-lib, les deux équipes françaises, tenteront de porter fièrement les couleurs de l’Hexagone. Les premiers, venus spécialement de Nantes, proposent de réhabiliter une vieille friche industrielle, CAP 44, en intégrant de nouvelles techniques énergétiques, destinées à rendre le bâtiment autonome en énergie. Même en cas de défaite, l’expérience sera forcément positive pour tous les participants. « Combien d’étudiants peuvent dire, avant d’être diplômés, qu’ils ont construit 180 m2 habitables ? » demande ainsi Ouessane, de l’équipe Phileas.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte