Le PDG d’EDF juge le projet de loi sur la transition énergétique « équilibré »

Henri Proglio est PDG d'EDF.

Henri Proglio a salué jeudi le projet de loi sur la transition énergétique, présenté mercredi au Conseil des ministres par Ségolène Royal. Un texte jugé « équilibré puisqu’il n’oppose pas les énergies, mais souligne leur complémentarité ».

Sur le même sujet

« Ce projet trace la voie vers un mix diversifié », s’est félicité le PDG d’EDF. En effet, dans une déclaration écrite adressée à l’AFP, il s’est réjoui de « la place de choix » préservée par le nucléaire dans le mix énergétique. Une position aisément compréhensible, car EDF exploite les 58 réacteurs nucléaires français. « Le nucléaire (…) est aussi un atout dans la mise en œuvre de cette transition à laquelle le gouvernement, qui définit les choix de politique énergétique, a souhaité associer lesindustries », a-t-il ajouté.

Le projet de loi de « programmation de la transition énergétique vers la croissance verte » sera examiné à l’Assemblée nationale à partir du 1er octobre. Il a pour objectif principal d’améliorer l’efficacité énergétique et d’alléger la facture énergétique de la France pour la rendre moins dépendante des énergies fossiles. De plus, comme l’explique Henri Proglio, le texte vise à « faire de la transition énergétique un outil au service de l’emploi, de la compétitivité et de l’indépendance nationale ». Les principaux objectifs fixés sont la réduction de la consommation d’énergie de 50% d’ici à 2050 et la diminution de la part des énergies fossiles de 30% pour 2030. La part des énergies renouvelables devrait quant à elle atteindre les 32% en 2030.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte