La technologie des Smart Grids s’impose en Inde

40 % de la population indienne n’a pas accès à l’électricité.

En 2013, le gouvernement indien a publié l’étude « Smart Grids Vision and Roadmap for India ». L’étude définit la politique énergétique à suivre pour les 15 prochaines années.

Sur le même sujet

40 % de la population indienne n’a pas accès à l’électricité. Le ministre de l’énergie indien souhaite réformer le secteur pour palier à ce problème d’approvisionnement. Des projets de smarts grids ont été développés dans le pays, mais cela a été fait de manière très fragmentée. Le ministre veut recentrer les efforts déjà consentis pour améliorer la distribution d’électricité. Pour cela, Il fait aujourd’hui appel à l’OpenADR Alliance (Open Automated Demand Response) et à l’India Smart Grid Forum (ISGF).

Améliorer l’efficacité énergétique grâce aux smart grids

L’OpenADR Alliance et l’ISGF ont récemment signé un partenariat pour aider le gouvernement indien à mettre en place des smart grids. L’ISGF est une initiative de partenariat public-privé qui aide les services publics à maintenir la fiabilité du réseau et à améliorer l’efficacité énergétique grâce aux smart grids. «Ce partenariat permettra de créer une plate-forme pour les membres des parties publiques et privées, les institutions de recherche et les services publics d’électricité afin d’échanger des idées et des informations sur les smart grids et de développer des scénarios sur l’accès à l’énergie propre en Inde » explique Rish Ghatikar, membre du conseil d’administration d’OpenADR Alliance. Les deux partenaires effectueront l’analyse des coûts, des avantages des smart grids, des récents progrès techniques ainsi que le développement des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte