Nice Grid : de l’expérimentation à l’application

Galerie du show room de Nice Grid.

Le projet Nice Grid a investit la commune de Carros depuis un an. Un prototype de quartier solaire intelligent y a été expérimenté. Le projet vient d’être validé et va maintenant être appliqué à grandeur réelle.

Sur le même sujet

Mercredi dernier, à l’occasion du show-room de Nice Grid à Carros, Michel Cadot, le préfet de la région PACA, a souligné la réussite du quartier solaire intelligent. D’après Michel Cadot, la révolution énergétique est ainsi engagée à travers cette expérimentation unique au niveau international. Le showroom de Carros présente les réseaux électriques du futur. Il illustre le projet Nice Grid et permet d’appréhender les enjeux de l’utilisation des smart grids. Le projet est labellisé et financé par les Investissements d’Avenir. Ils prévoient 30 millions d’investissement sur les 4 ans de développement de Nice Grid.

Le compteur Linky au coeur du projet

Le projet Nice Grid est piloté par ERDF jusqu’en 2016. Le projet développe le réseau électrique en intégrant des panneaux photovoltaïques, des unités de stockage et des équipements communiquant, chez les particuliers. La principale difficulté est de stocker l’énergie produit par les particulier pour qu’elle soit disponible lors des pics de consommation. Une batterie de stockage de 1 Mega Watt est testée et, pour augmenter la flexibilité, des batteries de 4 kilowatts vont être installées dans des foyers à l’automne prochain. Et en cas de pics de consommation, les particuliers recevront même un message leur demandant de réduire leurs dépenses énergétiques. Ces messages sont transmis via le compteur communiquant Linky, dont le programme de développement est désormais officiellement validé.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte