Philips lance un appel à l’action

© Philips Lighting

Philips Lighting appelle les responsables politiques à s’engager ensemble pour éradiquer le manque de lumière dans le monde d’ici 2030.

Sur le même sujet

« L’éclairage LED solaire peut transformer des communautés rurales et sauver des millions de vies a déclaré Éric Rondolat, CEO de Philips Lighting. De plus, il a déjà fait ses preuves. »

Cet appel intervient alors que les Nations Unies ont proclamé 2105 Année Internationale de la lumière (IYOL). Cette initiative mondiale verra l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) réunir un consortium d’intervenants, dont des sociétés savantes et syndicats, des organismes de formation, des plates-formes technologiques, ainsi que des organismes à but non lucratif et des partenaires du secteur privé. Au cours de l’année 2015, ils mettront en évidence l’impact de la lumière sur le développement social et économique.

« La pénurie de lumière touche de nombreuses régions en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Seulement 1,5 % de la population3 du Sud-Soudan, par exemple, a accès à la lumière électrique. Dans de nombreux pays en développement, les réseaux électriques ne sont pas viables en raison des contraintes géographiques et budgétaires pour relier des centaines de collectivités éloignées les unes des autres. Cependant, la technologie LED solaire permet de fournir de la lumière à un coût de fonctionnement bien inférieur à celui des lampes à pétrole, sans danger pour la santé, la sécurité ou l’environnement – ou sans nécessiter d’importants investissements en infrastructure.

Les arguments économiques pour agir sont irréfutables – la lumière est essentielle pour la prospérité humaine. Aider 1,3 milliards d’individus dans cette situation permettrait non seulement de lever les barrières économique, social et culturel mais également de renforcer le PIB mondial », explique Éric Rondolat.

Une lanterne solaire à LED n’utilise pas d’énergie et peut éclairer une pièce, pour un coût de 9 à 17 € ($ 10-20) seulement, comparé aux 43 € ($50) nécessaires annuellement au fonctionnement d’une lampe à pétrole. À une plus grande échelle, des luminaires LED à haute efficacité énergétique peuvent être associés à des panneaux solaires afin de fournir un éclairage durable dans les lieux publics et de permettre aux communautés de poursuivre leurs activités après que la lumière du jour ait disparu.

Ces Centres de lumière communautaires (CLC) permettent aux services de santé et aux entreprises de fonctionner après le coucher du soleil mais aussi aux activités sportives ou autres de se poursuivre la nuit tombée. Philips travaille actuellement à la mise en place de 100 CLC dans 12 pays en Afrique, où quelque 500 millions de personnes n’ont pas accès à la lumière.

Capture d’écran 2015-02-09 à 17

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte