3 questions à Pascale Giet – Vice-Présidente de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique

© DR

Diplômée de l’INSEAD et titulaire d’un DESS de communication politique et sociale à la Sorbonne, Pascale Giet dirige aujourd’hui la communication et le développement durable du Groupe Rexel et est membre de son comité exécutif. Depuis plus de 20 ans, elle a occupé des postes de direction dans divers secteurs, notamment l’assurance, les media et les télécommunications. Pascale Giet a été à l’initiative de la création en 2013 de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique, qui a pour mission de favoriser l’accès pour tous à l’efficacité énergétique.

Sur le même sujet

Quels sont les axes d’intervention de la Fondation Rexel ?

Nous avons bâti la Fondation Rexel autour de 3 axes complémentaires qui se nourrissent et s’enrichissent respectivement. Le premier axe concerne les « projets solidaires » : la Fondation accompagne ses partenaires (ONG, entrepreneurs sociaux, fondations…) dans la mise en place d’actions favorisant l’accès à l’énergie et bénéficiant aux populations les plus défavorisées aux quatre coins du globe. Avec notre plateforme d’entrepreneurs sociaux, nous encourageons aussi l’innovation dans ce domaine. Le deuxième axe vise à soutenir des « recherches académiques » notamment en attribuant des bourses à des étudiants et chercheurs. Je citerai par exemple les projets de recherche sur les systèmes de stockage d’énergie et la micro génération, qui pourraient apporter demain des réponses radicales face aux enjeux énergétiques. Enfin, partageant la conviction que le progrès énergétique doit être l’affaire de tous, la Fondation développe et diffuse des « connaissances et savoirs » sur le thème de l’efficacité énergétique, en produisant par exemple des enquêtes internationales.

 

Mis à part l’aspect financier, quels sont en 2014 les principaux freins dans le monde à l’accès à l’efficacité énergétique ?

Aujourd’hui, 1,3 milliard d’habitants de la planète n’ont pas accès à l’électricité et 100 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique en Europe, à savoir qu’ils consacrent plus de 10% de leurs revenus à payer leurs factures d’énergie. Si l’on isole les aspects financiers, qui bien entendu constituent une grande partie du problème, les principaux freins résident dans la méconnaissance par beaucoup d’acteurs –citoyens, entreprises, collectivités territoriales — des leviers permettant de réaliser des économies d’énergie. La prise de conscience par chaque consommateur qu’il peut être lui-même en capacité de maîtriser sa propre consommation d’énergie est cruciale. Une étude commanditée par la Fondation en 2013 auprès du grand public de 4 pays mettait également en exergue la complexité des technologies qui ne leur paraissaient pas suffisamment accessibles ainsi que la palette de solutions techniques si vaste qu’ils se sentaient dépassés.

 

Pouvez-vous illustrer par un ou deux exemples la complémentarité entre l’entreprise et la Fondation ?

Par notre métier, nous jouons un rôle d’intégrateur et de catalyseur entre les fabricants, les installateurs et les utilisateurs finaux. Par notre Fondation, nous tissons des liens avec le monde entrepreneurial, associatif et académique. Nous sommes convaincus que la co-construction est source d’innovation pour façonner le monde de demain. Pour reprendre l’exemple de la plateforme de soutien aux entrepreneurs sociaux luttant contre la précarité énergétique, celle-ci mobilise différents acteurs de l’éco-système de l’efficacité énergétique, et aux côtés d’ONG et de grandes écoles, des collaborateurs du monde de l’entreprise. Qu’ils fassent partie d’équipes au sein de nos fournisseurs ou de Rexel France, ils contribuent en apportant leurs expertises et s’enrichissent à leur tour au contact de personnes très expérimentées provenant d’autres horizons.

 

La plateforme de soutien aux entrepreneurs sociaux

Créée et animée par la Fondation Rexel, la plateforme met en relation les différents acteurs impliqués dans le progrès énergétique :

  • des entrepreneurs sociaux, porteurs de projets visant à améliorer l’accès à l’énergie et à lutter contre la précarité énergétique
  • des mécènes qui sont tous des partenaires de Rexel : fournisseurs, entreprises de services, associations ou organisations

Aujourd’hui, la plateforme compte 9 entrepreneurs sociaux qui sont accompagnés sous diverses formes : mécénat de compétences, don de matériel, soutien financier, transport et logistique ou encore outils de partage des savoirs. Elle a l’ambition de grandir en taille et de se développer à l’international.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte