Edito Electricien+ n°55

L’hiver est arrivé depuis quelque temps. Les températures ne sont certes pas polaires, mais de nombreux clients s’aperçoivent qu’ils sont mal chauffés et il n’est pas toujours aisé d’argumenter en faveur du chauffage électrique. Bien que l’électricité soit le parent pauvre de la RT2012, il est encore très avantageux d’installer un chauffage électrique. Les chiffres montrent d’ailleurs que 2/3 des radiateurs sont installés par les professionnels.

Sur le même sujet

David Le Souder Rédacteur en chef smarthome Electricien+

David Le Souder
Rédacteur en chef smarthome Electricien+

En 2011, 34 % des ménages français en étaient équipés pour leur résidence principale, soit un total de 9,5 millions de logements se répartissant en 3,75 millions de maisons individuelles récentes, 2,39 millions en immeubles collectifs récents, 1,94 de maisons individuelles anciennes et 1,4 en immeubles collectifs anciennes (source : données CEREN issues des « Chiffres clés » du bâtiment, Ademe, édition 2012).

3 millions de foyers insatisfaits de leur chauffage.
Aujourd’hui, en France, près de 15 millions d’appareils de chauffage électrique datent des années 1970 et 1980. Ces appareils dits « de 1re génération » consomment beaucoup plus que les modèles récents et ne procurent pas un confort thermique satisfaisant. Cette situation concerne près de 3 millions de foyers. Selon l’étude de l’institut Odoxa, le chauffage représente jusqu’à 70 % de la consommation d’énergie d’un logement, ce qui en fait le plus important poste de dépenses énergétiques pour les ménages français. 61% des Français privilégient les économies au confort d’un logement bien chauffé. 40 % des Français déclarent éprouver des difficultés à payer les factures de chauffage. L’inquiétude relative au coût du chauffage est plus souvent exprimée par les hommes (20 %) que par les femmes (13 %). 44 % des Français n’aiment pas se rendre dans une des pièces de leur logement en hiver parce qu’il y fait trop froid. La pièce la plus « redoutée » étant la salle de bains (29 %) devant la chambre (20 %) et le bureau (18 %).

Pourtant, des appareils très performants existent.
Un chauffage électrique intelligent s’appuie sur des technologies innovantes capables de détecter les moments de présence et d’absence, de gérer les imprévus, les préférences des utilisateurs, les caractéristiques du logement, etc. Les appareils de chauffage électrique faisant appel à ces technologies assurent un excellent confort tout en permettant des économies d’énergie.

D’autres modèles sont équipés de leur propre système de programmation, qui peut s’apparenter chez certains fabricants à une « domotique » réduite au chauffage. En cas d’ouverture de la fenêtre, le radiateur du fond de pièce s’arrête immédiatement alors qu’habituellement, il augmente sa puissance pour compenser la baisse de température. La gestion multizone, qui permet de régler la température selon les différentes pièces de la maison, s’avère également être un moyen de diminuer la facture de chauffage.

Mais à l’heure où chacun regarde à la dépense, deux arguments de poids renforcent le choix du chauffage électrique. Contrairement au gaz, l’électricité n’a pas besoin d’abonnement supplémentaire, et contrairement à toutes les autres énergies, le chauffage électrique ne nécessite aucune maintenance et se dérègle très peu !

Pour chaque cas, il existe une solution.
Que ce soit le panneau rayonnant, adapté aux grandes surfaces, le radiateur chaleur douce, idéal pour les pièces à vivre, le radiateur électrique à accumulation, qui offre un confort optimal et économique, le sèche-serviette électrique, très esthétique et qui chasse l’humidité, le convecteur électrique pour les petites surfaces, le plancher rayonnant électrique (PRE) ou encore le plafond rayonnant plâtre électrique (PRP)… il existe toujours une solution.

La modernisation du parc d’appareils de chauffage électrique représente bien un enjeu majeur à l’échelle du pays pour atteindre l’objectif de réduction des consommations énergétiques que la France s’est fixé. L’association à une véritable domotique serait encore plus efficace.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte