LUC REMONT DEVIENT PRESIDENT DU GIMELEC

Luc Remont

Luc REMONT, Président de Schneider Electric France, a été élu le 13 mars 2015 à la présidence du Gimélec. Membre du Comité de Direction Générale du Gimélec depuis septembre 2014, Luc REMONT succède à Frédéric ABBAL.

Sur le même sujet

Agé de 45 ans, Luc REMONT est diplômé de l’Ecole Polytechnique et Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSTA).

Il débute sa carrière comme Ingénieur à la Délégation générale de l’armement (DGA) de 1993 à 1996. De 1996 à 2007, il occupe plusieurs fonctions au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. D’abord au sein du Trésor, où il est en charge des relations avec les banques multilatérales de développement (BERD, Banque mondiale), puis des participations de l’Etat Français dans les sociétés de transport. Il devient ensuite conseiller technique chargé des participations puis directeur adjoint au sein du cabinet des Ministres des finances de 2002 à 2007.

Luc REMONT intègre la Banque Merrill Lynch en 2007 et dirige la banque de financement et d’investissement Bank of America Merrill Lynch en France de 2009 à début 2014. Il rejoint Schneider Electric en 2014. Nommé Président de Schneider Electric France en juillet 2014, il représente le Groupe et assure son positionnement stratégique global en France et le développement opérationnel de ses différentes activités.

« Je suis très heureux de me voir confier ce mandat de Président du Gimélec. Cette filière professionnelle offre à notre pays des opportunités majeures, dans les domaines de la gestion de l’énergie, de l’industrie du futur et de l’intelligence des réseaux, qui sont à la fois une source d’innovation et un levier de croissance », a déclaré Luc REMONT.

A propos du Gimélec

Le Gimélec rassemble 200 entreprises qui fournissent des solutions électriques et d’automatismes sur les marchés de l’énergie, des réseaux, du bâtiment, de l’industrie et des data centers. Répondant aux objectifs ambitieux de l’Europe en matière de réduction des émissions de CO2 et d’économies d’énergie, les entreprises du Gimélec s’inscrivent dans une politique éco-industrielle en proposant des solutions pour le pilotage efficace des procédés industriels, la gestion de la performance énergétique des bâtiments, le développement des réseaux intelligents, le déploiement du véhicule électrique et l’intégration optimale des nouvelles sources d’énergie décarbonées. Les entreprises du Gimélec emploient 69 000 personnes en France où elles génèrent un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros, dont 57% à l’export.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte